Le moment de reboot est arrivé ♦ LA FONDA
Shinji Kudo
Messages : 647
Age : 26 ans
Age vampire : 140 ans
Logement : ApptFlower & Dream
Voir le profil de l'utilisateur




Shinji Kudo
Sa majesté impose le respect

Shinji Kudo
La vie peut vite sembler fade... surtout quand elle a une durée indéterminée


Vampire

Age humain : 26 ans
Age vampire : 140 ans
Nationalité : Japonais
Sexualité : Pansexuel
Métier : Gérant d'un magasin de fleurs
Taille : 185cm
Poids : 80kg
Autre : Il est albinos
Yeux : bleus
Cheveux : Blancs

Le caractère
Ma personnalité n’est pas vraiment exceptionnelle. Je suis une personne plutôt tranquille, je n’élève pas la voix, ou du moins je n’ai jamais rencontré de situation ou j’ai eu besoin de le faire. Peut être est-ce dû à ma patience, car il faut longtemps pour réussir à m’énerver, mais je pense que c’est surtout parce que je suis toujours dans la lune. J’entends les paroles des gens mais étant dans les nuages, ou réfléchissant à d’autres choses, elles ne m’impactent que très peu. J’ai toujours les yeux rivés vers le ciel pour contempler la vue. J’aime m’évader et oublier le temps qui passe.

J’aime le silence et la tranquillité mais je peux aussi me montrer bavard et curieux. J’aime faire des rencontres et discuter de tout et de rien. Juste écouter quelqu’un me raconter sa vie me suffit amplement, mais je peux aussi vous poser des questions et bavarder sur moi-même ; cela dépendra évidement du feeling avec la personne. C’est d’ailleurs dans ma boutique que je fais le plus de rencontres. Des hommes, des femmes, des enfants, ma boutique me permet de faire beaucoup de rencontres riches et variées. Pour tout le monde, le plaisir d’offrir, le plaisir d’égayer un coin de sa maison ou un quelconque attrait pour les fleurs peut lui donner envie de passer le pas de ma porte. Je suis souriant et plutôt accueillant et ce, même si la première rencontre peut facilement surprendre au vu de mon albinisme. Je croise encore des gens hostile à ma différence, mais aussi des gens qui n’en font rien et qui m’accepte comme je suis.

Un peu tête en l’air, il m’arrive très facilement de me perdre en ville. Ou encore de casser des choses sans le faire exprès. Cela s’est empiré avec ma nouvelle vie ; le fait de ne pouvoir se blesser qu’avec un certain type d’arme m’a juste rendu encore plus tête en l’air et moins attentif. La seule chose que je crains reste le soleil et ce, même en ayant pris du sérum. Malgré mon état vampirique, je reste quand même un albinos et le soleil n’en est pas moins agressif pour ma peaux ou mes yeux… ou bien est-ce simplement un réflexe difficile à faire disparaitre. Je sors mais souvent avec des vêtements qui couvre mon corps. Des chemises à manche longues, des vestes amples et je suis toujours en pantalon.

Je n’ai que très peu d’amis. J’ai du mal à me lier avec des humains puisqu’il m’est difficile de leur expliquer pourquoi je ne vieillis pas ; pour les vampires, j’ai du mal à leur donner ma confiance mais cela dépends de la personne évidement.

Ma façon de parler peut parfois paraître franche. Je dis ce que je pense et sans vraiment faire attention aux conséquences possibles. Toutefois, je m’excuse très aisément dans le cas où je blesse quelqu’un. Le sentiment de regret, je ne le ressens plus vraiment donc mes excuses peuvent souvent sembler vides. J’ai d’ailleurs appris à mentir avec le temps et je ne ressens aucune peine quant à le faire à quelqu’un. Si c’est à mon avantage et que cela m’aide à me sortir d’un mauvais pas, je mentirais sans aucune problème.

J’ai des périodes où je mon sourire s’efface et où je ne sors pas vraiment de chez moi, des moments où je ne me sens pas bien, dépressif aussi. Il suffit que quelque chose me tracasse, qu’un souvenir me revienne, qu’un moment triste s’insèrent à nouveau dans ma tête pour que mon goût pour la vie s’en aille faire un tour. Dans ces moments-là, je ne sors pas de chez moi, ma boutique reste fermée et je me laisse sombrer dans un sommeil pour oublier la vie et m’oublier à moi.

Les sorties, je les apprécies mais pas tous les jours. J’aime me balader en ville, dans un parc, aller dans un bar avec des amis, des rencontres etc. De plus, en sachant que l’alcool n’a plus de goût pour nous les vampires, je n’en bois pas par plaisir mais plus par imitation et il m’arrive d’être ivre si j’abuse un peu trop. Dans mes moments d’ivresse, j’ai tendance à rire et à être plus expressif voire même tactile avec les gens même ceux que je ne connais pas bien. Oui on a tous des petits défauts. Ne gardez pas trop cela en mémoire, j’en ai un peu honte !

Bref, je suis une personne plutôt calme et normale si vous enlevez le fait que je sois un vampire. J’aime les humains et j’aime vivre à leur manière. J’ai de l’argent mais je ne l’expose pas et vie plutôt modestement. J’ai être utile aux gens et faire plaisir à certains. Quand je décide de faire de quelqu’un mon ami, je suis fidèle, vous pouvez avoir confiance.


L'histoire
Je naquis en 1878, durant une belle nuit d'été et la surprise fut grande quand mes parents posèrent les yeux sur moi. Je n'avais pourtant pas beaucoup de cheveux, mais ils n'eurent aucune difficulté quant à décrire la couleur qu'ils avaient ; ils étaient d'une blancheur immaculée. Sur le coup, ils ne savaient quoi en penser, ni quoi faire d'ailleurs. La seule pensée qu'ils avaient, était pour mon futur et surtout la crainte que je vive exclu de la société. La différence était mal perçue à l'époque et elle l'est encore aujourd'hui... Il n'est pas rare de voir quelqu'un me regarder de travers, parler dans mon dos ou encore de m'insulter directement… Bref. Revenons-en à mes parents et à mon enfance. Elle fut agréable par l'amour que mes parents me portaient. Ils étaient tendres et doux et le souvenir que j'en ai m'inonde encore d'une sensation de plénitude. Ces années d'insouciances me font parfois regretter mes années de jeunesse.

Je ne sortais pas beaucoup, mes parents ne me laissaient pas libre de mes mouvements et les rares instants où je pouvais aller à l'extérieur du domaine familial, je me retrouvais affublé de vêtements me camouflant presque entièrement. On pourrait croire qu'ils avaient honte de moi, pourtant je savais qu'il ne s'agissait pas de ça ; ils avaient peur. Peur de me voir blessé par les gens autour de nous. Les blessures d'enfances restent souvent encrées longuement dans les cœurs et ils voulaient éviter ça.

Mon corps était faible et le moindre changement extérieur faisait que je tombais malade régulièrement. Souvent, il ne s'agissait que de petites fièvres passagères, mais cela suffisait à mes parents pour me surprotéger. Et moi, je vivais simplement de façon innocente sans rien demander de plus. Le plaisir de sortir dehors, dans le jardin était amplement suffisant. Je grandis ainsi, à l'abri du monde extérieur, jusqu'à mes 11 ans.

Pourquoi 11 ans ? Puisqu'il fallait bien un jour que j'aille à l'école. Bien que je recevais des cours particuliers à la maison, je ne pouvais me contenter de cela indéfiniment et un jour mes parents décidèrent de me faire rejoindre les bancs de l'école et même si cela leur serrait le cœur. Le mien aussi d'ailleurs. Me retrouver sans mes parents alors que pendant tout ce temps, j'avais simplement vécu ça et là en suivant leur dires me faisait peur ; je me retrouvais désormais seul dans un monde rempli d'inconnus qui me fixaient et me jugeaient sur mon physique. Il s'agissait bien de la première fois où je sentais ce regard si pesant sur moi.

Les moqueries, les injures, le fait d'être toujours tout seul me faisait souffrir intérieurement, mais je ne le montrais pas pour autant, je faisais semblant d'en être insensible ; de n'être touché de rien. Je vivais simplement mes journées comme l'attendaient mes parents, je partais le matin, je rentrais le soir et je répétais cela quotidiennement en montrant à mes parents que j'allais bien. Je voulais qu'ils ne soient pas malheureux ou inquiets, je voulais les voir serein et content de me savoir dehors entouré d'amis et vivre comme tous les enfants.

Je réussis à faire cela pendant de longues années et mes parents n'ont jamais vu quoi que ce soit. Ils étaient par moment intrigué par le fait que je ne voulais pas inviter d'amis à la maison, mais n'insistaient pas vraiment me laissant libre de mes choix. Lorsque la vie se faisait trop sombre et que mes pensées se laissaient aller à la noirceur, je me dirigeais souvent dans le jardin pour observer la nature et les plantes que ma mère faisait pousser depuis des années. J'étais une personne calme, non violente et j'aimais juste me laisser aller à flâner dehors sans regarder le temps qui défilait. Par moment j'en oubliais même de rentrer pour manger et c'est ma mère qui venait me chercher. Qu'il était bien ce temps-là.

[ … ]

Ma mémoire me fait défaut pour une grande période, j’avais l’esprit tellement ailleurs à l’époque que les années ont défilé sans vraiment me marquer et sans m’imprégner d’un ou plusieurs souvenirs marquants. Je ne sais pas vraiment quoi vous dire de plus sur mon enfance alors je vais simplement passer à ma vie d’adulte, le moment où j’ai enfin pu ouvrir une boutique, la boutique dont j’avait toujours eu envie, un endroit où les gens pourraient venir acheter toutes les fleurs qu’ils voulaient… enfin pas toutes évidemment, mais il y avait quand même un choix important. A l’époque je pense que j’avais dans les… hum… 23 ans. Mes parents me rendaient visite de temps en temps et me demandaient sans cesse si j’allais bien, si je vivais bien, si je mangeait bien. Bref, ils étaient toujours aussi affectueux que dans ma jeunesse et j’étais heureux à chaque moment où je les voyais.

A l'époque, il y avait quand même des choses étranges en ville et mes parents s'inquiétaient beaucoup pour moi. On entendait des rumeurs et surtout beaucoup de crimes étaient commis en ville, des crimes très étranges pour les gens du coin. Dans ma boutique, je pouvais facilement entendre les dires des gens ; il y aurait un ou plusieurs assassins, des gens qui tueraient en vidant le sang de leur victime. Cela m'intriguait vraiment et parfois me faisait peur. Pourtant, je n'y prêtais pas beaucoup d'attention, je faisais ma vie comme je l'entendais en rêvassant toute la journée. On pense difficilement que cela pourrait nous arriver.

Pourtant… en 1904, 3 ans après l'ouverture de ma boutique. Alors que je marchais en direction de mon appartement, je sentis une présence derrière moi. Une personne me suivait et ralentissait au même moment que moi. Je l'avais remarqué, mais cela ne m'inquiétait pas. Après tout, les gens marchaient bien à la mesure qu'ils le désiraient et ce n'était pas moi qui était dérangé par cela. Pourtant, un instant après, plus aucun souvenir, un black-out, je pense que je suis tombé inconscient sur le sol. Ensuite, à mon réveil, je n’étais plus dans la rue, mais dans une pièce sombre, des rideaux opaques bloquaient le moindre rayon de lumière. Je n’étais pas chez moi, j’en étais certain… je n’avais aucune idée de ce qu’était ce lieu. Je m’étais quand même rendu compte qu’il s’agissait d’une bâtiment ancien, plutôt abandonné et délabré, mais je ne comprenais pas pourquoi j’étais là. Après avoir repris conscience, j’avais sentis une douleur vive dans la poitrine et j’avais alors touché l’endroit de mes mains pour découvrir que j’étais blessé ; une plaie importante me vidait littéralement de mon sang. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, ma respiration était lourde et difficile. J’avais cherché du regard de l’aide pour finir par abandonner. La mort ne me faisait pas vraiment peur car au pire, j’allais simplement être en paix et je ne regretterais rien de tout ce que j’avais vécu jusque-là… sauf peut-être la tristesse que j’allais créer pour mes parents. Je n’aimais pas ce sentiment de rendre triste quelqu’un mais que pouvais-je faire ?! J’étais sur le point de bientôt quitter ce monde…

[ … ]

Mes souvenirs sont flous, je ne suis pas vraiment sûr de cette période de ma vie, je sais ce que je suis devenu, un vampire… je ne sais pas qui m’a transformé, je ne sais pas qui m’a tué… très certainement une seule et même personne. Après ce jour, je ne sais plus trop… pendant une longue période, je me suis enfoncé dans la noirceur et j’ai très certainement fait partie des assassins de la période sanglante, je ne suis pas sûr de ce que j’ai vraiment fait. L’appel du sang se faisait fort à l’époque et quand j’y repense, j’ai de la peine même si elle se fait infime avec le temps. Après des années, on s’habitue à ce que l’on est et à ce que l’on a fait. Cela fait bien longtemps que je n’ai plus tué, j’arrive à contrôler mes pulsions sanguinaires et j’arrive à m’arrêter à temps. J’ai appris à me contrôler avec le temps et grâce à certaines rencontres que j’ai faite à des périodes de ma vie [liens possibles]. Je suis aujourd’hui quelqu’un qui ne boit que très rarement à la source bien que cela soit de temps à autre obligatoire pour ma propre survit. C’est d’ailleurs à cause de cela que j’ai par moment des vertiges, je devrais me nourrir plus souvent mais je ne souhaite pas cela.

Cela fait désormais quelques mois que je suis arrivé à Mihara, j’ai ouvert une boutique en ville, de fleurs évidemment. Je n’en ai pas réellement besoin car je vis grâce à l’héritage de mes parents, mais j’ai quand même besoin de rencontrer des gens, de m’occuper et de vivre le plus normalement possible. Ma boutique n’est pas tout à fait commune puisqu’elle ouvre un jour sur deux en journée et un jour sur deux la nuit pour être accessible par tout le monde. J’espère bientôt faire votre connaissance !


Fate/Apocrypha ◄ Red Lancer ► Shinji Kudo

Votre âge : 26 ans
Comment avez-vous connu le forum : C'est le miens !
Votre avis : il est trop bien !
Autre chose : je vous aimes <3

Validé by Me !
Lun 8 Juil - 18:30
Revenir en haut Aller en bas
Megumi Khan
Messages : 205
Age : 22 ans
Influençabilité : Niveau 1
Moi : Ma fiche •◘• Mes liens♥️
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Coucou toi ! coeur


Je t'aime aussi, mais ta fiche est bien vide, rolala, c'est pas très gentil pour nous qui sommes si curieux Mrs. Poop

-----------------------------------------

Elle bégayera en #006633
Le moment de reboot est arrivé  ♦ LA FONDA 286039Megu
Lun 8 Juil - 18:40
Revenir en haut Aller en bas
Sen E. Wolfenstein
Messages : 271
Age : 23 ans
Influençabilité : Niveau 3
Logement : Maison familiale dans le quartier riche.
(Appartement à venir dans le futur.)
Moi : wwwwwwwwwwww
C VIDE wtf wtf wtf
c'est pas cool de faire ça !!
mais le visu est très beau, voilà.
il a l'air doux comme du sucre. (jsp si c'est doux le sucre en vrai. j'veux dire quand on touche du sucre, c'est pas doux du tout en fait !)
bref. la suite.

-----------------------------------------

Eros
Lun 8 Juil - 18:41
Revenir en haut Aller en bas
Jazmin Everett
Messages : 64
Age : 26 ans
Influençabilité : Niveau 4
Moi : ma fiche
Ho il est cute !

-----------------------------------------
Le moment de reboot est arrivé  ♦ LA FONDA Signat10
Elle parle en -
Elle agis sans rien
Elle pense en italique
Lun 8 Juil - 19:41
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
le gérant d'un magasin de fleurs, yeeeees !

En plus il est plus grand qu'Hiro et son visu est juste magnifique. ça nous change de Gab' Fufufu

Bon courage pour la fiche !
Lun 8 Juil - 21:57
Revenir en haut Aller en bas
Miya Kobayashi
Messages : 194
Age : 23 ans
Age vampire : 170 ans
Logement : home
Moi : fichelienstéléphone
Voir le profil de l'utilisateur




Miya Kobayashi
victime pipou
c'est quoi tout cet amour pour megumi, vous allez ship ? eyes

en tout cas je peux dire re-bienvenue ? huhu Très bon choix de groupe, de métier et d'avatar ! Le début est prometteur et j'ai hâte de lire la suite !
dommage que Miya a pas de sérum pour survivre au soleil, elle serait venue squatter la boutique de shishi coeur

bon courage pour l'écriture heart

-----------------------------------------


Jeu 11 Juil - 13:35
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous





Invité
Invité
Quel grand choupinet heart
Bon courage pour la suite de ta fiche !
Jeu 11 Juil - 14:02
Revenir en haut Aller en bas
Shinji Kudo
Messages : 647
Age : 26 ans
Age vampire : 140 ans
Logement : ApptFlower & Dream
Voir le profil de l'utilisateur




Shinji Kudo
Sa majesté impose le respect
Merci merci !! J'avance et j'édite au fur et à mesure coeur

Hiro, Gab' il te crotte èué

Miya, qu dit que ma boutique ne sera pas ouverte la nuit ? eyes
Puis l'amour pour megu, c'est juste parce que j'ai posté ma fiche alors que je l'avais en convo, pas de ship de prévu eyes Tu as le champ libre si jamais timide!
Ven 12 Juil - 11:15
Revenir en haut Aller en bas
Megumi Khan
Messages : 205
Age : 22 ans
Influençabilité : Niveau 1
Moi : Ma fiche •◘• Mes liens♥️
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Tu es validé
Hé bien. Après Gaby le soumis, nous avons droit à un Shinji qui est tout son contraire : calme, à la limite reposant. Il n'est pas bien compliqué de l'imaginer assis dans l'herbe à tresser des bracelets de fleurs.


Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Recense ton métier sur ce sujet.

► Pour obtenir ton logement et/ou ta boutique (emploi), il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview bimestriel pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI


-----------------------------------------

Elle bégayera en #006633
Le moment de reboot est arrivé  ♦ LA FONDA 286039Megu
Dim 14 Juil - 14:54
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Quand on se présente :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: