(cece) poison nocturne
Cece Vespucci
Age : 24 ans
Age vampire : 769 ans
Messages : 51
Logement : lien du logement.
Cece Vespucci
VAMPIRE
« douce étoile qui me passe à travers; que ton règne ne soit que terreur. »
Mon Caractère -
Cece est âgé. Endurci par le temps, par la vieillesse et le côtoiement de hautes personnalités tels que des philosophes et des mathématiciens, Cece est devenu un homme sage. Point dans le sens d’être l’homme ne faisant guère de bêtises. Cece est tel un vieux druide dans les contes pour enfants. Il répond avec calme, avec patience. Cela n’a guère avoir avec son métier. Chirurgien, fut un temps où Cece était farceur. Aujourd’hui, il n’est plus que l’ombre du jeunot de vingt-quatre ans, devenu vampire. Patient et compréhensif, Cece le doit à d’innombrables heures d’attentes dans sa vie. Ça forge, de passer son temps à attendre qu’un jour, qu’une nuit, l’Homme trouvera un remède à ce calvaire. Par son métier, il comprend l’Homme. Apeuré, dévasté, d’approcher si près la mort : Cece ne tient point la main, mais accompagne et rassure, jusqu’à la fin. Il n’offre guère le remède, ne fait pas hériter du vampirisme à son prochain, trop occupé à préférer voir l’Homme souffrir pour son incapacité à guérir les victimes atteints par ce cauchemar. Cece, certes devenu le sage du coin, n’est pas chaleureux. Il est froid. Quiconque daigne lui adresser la parole heurtera le visage glacial du jeune, ou vieil, homme. Trop désintéressé, Cece n’offre l’intérêt qu’à la personne apte à le faire oublier. Oublier tout. Jusqu’à le rendre fou. Cece aime la folie plus que le psychiatre. Possessif et sarcastique, Cece refuse d’offrir ce qui lui appartient à autrui. Tombe dans ses bras, Cece ne mordra point ton cou, mais le goûtera si tu l’abandonnes. Fatigué, lassé, de voir son entourage rejoindre la Faucheuse, Cece en devient sarcastique. La mort, la mort qu’est-ce, si ce n’est qu’une promenade auprès d’un faux dieu ? Cece, il est tout ça. Parfois, il n’est qu’un paradoxe. Mais, au fond de lui, il reste cette ombre dont le caractère s’efface avec les vestiges de son passé.
Age humain : Vingt-quatre ans physiquement.
Age vampire : En réalité, âgé de sept cent soixante-neuf ans. Né le sept août mille deux cent cinquante.
Nationalité : Italienne.
Sexualité : Qu'importe ce qu'on lui offre, Cece aime l'Homme. Pansexuel.
Métier : Une éternité qu'il est chirurgien, à l'hôpital.
Taille : 1 mètre 76; loin d'être grand, loin d'être petit.
Poids : 62, 5 kilogrammes.
Yeux : Bleus.
Cheveux : Noirs.
Autre : Immense cicatrice longeant sa colonne vertébrale. Source de mutilation tant détesté par le vampire.
Validé By Gabriel Stevens
Final Fantasy XV ◄ Noctis Lucis Caelum ► Cece Vespucci

Votre âge : dix-huit.

Comment avez-vous connu le forum : J'étais sur la première version (Lewis White, bonsoir), je crois que je l'ai connu par top-sites ou partenariat. sisi

Votre avis : Toujours aussi magnifique ! Et j'aime toujours autant le contexte. ♡

Autre chose : Ecrire ici

Mon Histoire -

« Je sacrifierai ta vie, mon enfant, dès lors où
ta bouche prononcera le nom du démon. »

Et le sept août mille deux cent cinquante, l’enfant naquit à Rome. Fils d’un fanatique, abandonné par la génitrice. Femme incapable de survivre à l’accouchement. Pendant des années, le paternel contait d’innombrables mensonges sur la génitrice. Femme vicieuse dont la mort réjouit plus d’un homme, disait-il. Femme t’abandonnant à ton triste sort, progéniture que je chéris, ajoutait-il. Cece le pensait sage. Un paternel semblant être bon et droit, se montrant charmant auprès des dames. Sourire charmé auprès d’une bouteille dont la boisson fut inconnue aux yeux du jeunot. Cece rêvait d’être auprès de sa maman, comme les enfants courant dans les rues romaines. Mais l’époque était difficile pour les femmes enceintes. Les morts étaient nombreuses, lorsque l’accouchement pointait le bout de son nez. Cece ne l’ignorait point. Il en avait conscience. Sa mère avait, malheureusement, une grande faiblesse : une maladie. Cece ne savait pas quelle maladie avait-elle. Certainement quelque chose datant de l’époque, du treizième siècle après Jésus-Christ. Il n’en avait guère connaissance. Si jeune, si naïf, si innocent. Le jeunot ne s’intéressait que très peu à l’aspect médical du monde. Il s’en fichait. Il rêvait d’une mère, d’une enfance auprès d’une famille aimante, et d’amis à ses côtés. Il n’avait rien de cela, Cece. Une mère six pieds sous terre, une famille détruite et folle, et aucun amis. Cece n’était point aimé par les enfants de sa rue. Ils pensaient, tous, que Cece abritait le démon. Catholiques jusqu’à la moelle épinière. Difficile de se faire une place parmi les autres lorsque l’on est considéré comme le fils de Satan. Cece passera les détails sur le contexte historique de l’Italie durant les siècles à suivre. Cela n’a point d’incidence sur lui, directement. Cece appartenait à une noble famille. Les Vespucci. La génitrice partie, le paternel devenu fou ; ils perdirent en crédibilité auprès des nobles. Mais Cece n’en avait que faire. Son père bataillait pour être crédible, son fils s’enfonçait dans l’obscurité de ses pensées.
Tout bascula, pour lui, le jour où il prononça ce petit mot. Maman. Son père, fou de rage, asséna violemment de coups sa progéniture. Cece ne comprit point. Il subissait. Il ne pouvait rien dire, rien faire. Il était pris au piège. Dix ans que Cece existait, à cet instant. Et il comprenait enfin où la folie emmenait l’Homme. Du moins, il le comprendrait le jour de ses vingt-quatre ans.


« Épouse mon âme ; j’épouserai ton corps.
Épouse mon corps ; j’épouserai ta vie. »

Vingt-quatre ans d’existence. La vie de Cece ne semblait point bouger d’un pouce. Il restait auprès de son paternel, foudroyé par une quelconque maladie. Les Vespucci périssaient tous, un par un. Cece n’était plus considéré comme un démon. Il s’entendait plus ou moins bien avec les autres. Il devait épouser la fille d’un noble. Fort heureux, Cece sauvait le patronyme qui berçait son enfance détruite. Mais, très vite, cela tourna au cauchemar. La veille de son mariage. Son paternel se leva, la nuit, alors que Cece veillait à son chevet. Envoûté d’une violente rage, le vieil homme prit le couteau déposé sur un plateau. Cece se reposait, ayant baissé sa garde cette nuit-ci. Pourtant, c’est la sensation d’une aiguille transperçant sa colonne vertébrale qui le sortit du pays des songes. Brusquement. Violemment. Cece prit peur. Son père tentait de lui ouvrir le dos, comme si son regard exprimait son désir de lui ôter la colonne vertébrale. Cece eut le temps de repousser l’homme fébrile. Il prit la fuite. Le plus loin possible de cet être insensé. Il n’arrivait pas à y croire. Son propre père le détruisait, après la mort de sa mère.
Cece fit la rencontre d’une jeune femme. Il suffoquait. La mort l’attendait patiemment. La jeune femme l’approcha, le regarda avec compassion. Il tendit la main, l’appelant silencieusement à l’aide. Elle lui posa une question étrange. “J’épouserai ton corps si tu épouses mon âme. Épouse mon corps et je t’offrirai le remède. Que désires-tu ?” Cece ne comprenait pas. Le temps lui semblait s’accélérer. La vie défilait devant ses yeux. Son sang coulait et le sourire amusé de la jeune femme le faisait succomber. Il prit la seconde option, désirant connaître le remède. “Ainsi soit-il. J’épouserai ta vie.” et il sentit cette douce sensation de délivrance l’envahir, comme si la mort le berçait enfin, comme s’il trouvait le repos. Tout était si rapide, tout se bousculait. Elle l’obligeait à se nourrir de son sang. Puis, sans s’y attendre, il perdit connaissance. Trou noir.


« À jamais
nos âmes liées. »

Cece était devenu l’horreur même, incarnait le démon dont les enfants de son passé parlaient. Un vampire, disait-elle. Son Servant, racontait-elle. Il obéissait sagement, Cece. Il avait cette attache envers elle. Des âmes liées, avouait-elle. À jamais, pour l’éternité. Pourtant, un beau jour, il entra dans la demeure de la femme et s’aperçut de son absence. Une absence durant plusieurs jours, puis des années et des années. Elle lui manquait terriblement. Il ne savait comment vivre sans elle. Et il fut contraint d’apprendre à vivre. Sous la belle nuit éclairée des étoiles du ciel. Cece était comblé. Il festoyait la nuit, vivait la nuit, dormait le jour. Mais il n’en restait pas moins seul.
Cece osa, une fois, une nuit durant le quinzième siècle, sauver la vie d’une jeune fille. Vingt ans. Elle mourrait, sur le sol glacé. Il la prit auprès de lui, l’emmena se régénérer. Elle devint sa Servante. Mais il la trouvait ennuyante, peu cultivée. Pourtant, elle était chaleureuse et aimante, s’entichant de lui. Elle parlait d’une vie à deux, d’une vie seulement entre eux, loin des autres, dans cette vieille Italie. Lui, il s’en moquait. Il l’écoutait. Cece grandissait, Cece vieillissait. Mais guère physiquement, à son grand dam, il n’avait que l’apparence d’un jeunot de vingt-quatre ans, sa belle gueule l’aidant à s’abreuver du sang des innocentes, et innocents. La Servante termina sa vie six pieds sous terre, assassinée froidement par son petit-frère. Cece prit la fuite, partant vivre en Sicile.


Du quinzième siècle,
à nos jours.

Cece restait en Sicile, n’osant point y bouger. Il s’enfermait dans sa demeure, mais eut l’opportunité de se former pour devenir médecin. Il prit comme excuse une maladie contagieuse, pouvant tuer des innocents. À l’époque, tout le monde y crut. Il put commencer ses études. Si, ainsi soit les études de ce siècle. Cece n’eut que très peu de contact avec les autres, préférant l’enfermement, la solitude, à la compagnie. Il craignait l’abandon, il le subissait à cause de ses rares amis, quittant ce monde ou découvrant sa véritable nature. Ils finissaient tous par mettre fin à leur vie. Cece portait malheur, disait-on. Alors Cece eut, il y a deux ans, vent de l’existence du pays qu’est le Japon. Il souhaitait s’y rendre, il avait appris la langue pendant une année. L’année suivante, il prenait ses bagages et venait emménager à Mihara. Cece, il a brièvement entendu parler de la période sanglante. Mais Cece était si désireux de la solitude qu’il n’avait accès aucunement aux journaux, aux nouvelles, si ce n’est grâce à ses rares amis acceptant de lui parler de l’actualité du monde. C’est par le biais des livres qu’il connut cette dure période.

Jeu 6 Juin - 16:36
Revenir en haut Aller en bas
Amaryllis L. Brown
Age : 19 ans
Influençabilité : Niveau 4
Messages : 143
jtm ♥

déjà qu'un lien était obligé mais en plus t'es chirurgien, tu bosses à l'hosto > j'arrive.
hâte de lire ce que tu nous a préparé cette fois ♥ des bisous !

-----------------------------------------
(cece) poison nocturne Zi82
Amaryllis murmure en #efc84f
Jeu 6 Juin - 16:47
Revenir en haut Aller en bas
Cece Vespucci
Age : 24 ans
Age vampire : 769 ans
Messages : 51
Logement : lien du logement.
jtm aussi ♥
c'était inconsciemment pour te rapprocher de moi sisi
merci, des poutous sur toi stp

-----------------------------------------

la prière d'un païen
Ah! ne ralentis pas tes flammes ; Réchauffe mon cœur engourdi, Volupté, torture des âmes ! Diva ! supplicem exaudi ! (Baudelaire) vocivus + élissan.
Jeu 6 Juin - 17:16
Revenir en haut Aller en bas
Shinji Kudo
Age : 26 ans
Age vampire : 140 ans
Messages : 477
Logement : ApptFlower & Dream
Voir le profil de l'utilisateur




Shinji Kudo
Sa majesté impose le respect
Re-bienvenue à toi sur le forum !
Oh nooooon un vampire eyes zut alors eyes
Mais bon je te veux quand même parce que Lewis quoi heart

Bon courage pour ta fiche !!
Des bi'ous heart

-----------------------------------------
mon visage est figé
dans un passé hanté
qui jamais ne s'efface
malgré le temps qui passe

mes larmes coulent dans un silence pesant
et viennent se briser lourdement
sur les souvenirs morcelés
d'un vie tourmentée

« mes paroles même silencieuses se font en #99cc00 »
Jeu 6 Juin - 17:41
Revenir en haut Aller en bas
Zetian Ma
Age : 26 ans
Influençabilité : Niveau 3
Messages : 107
Logement : en colocation avec Avril
Moi : relationships story phone
Voir le profil de l'utilisateur




Zetian Ma
Nabilla de Mihara

Re-bienvenue du coup si t'es un ancien wtf

Hâte de lire ce que tu nous prépares en vrai ! Genre l'avatar promet et tout, moi je veux savoir la suite wtf

-----------------------------------------
Zetian rit en orange
Dim 9 Juin - 0:38
Revenir en haut Aller en bas
Megumi Khan
Age : 22 ans
Influençabilité : Niveau 1
Messages : 185
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Oh, rebienvenue Lewis!
Bonne chance pour ta fiche coeur

-----------------------------------------

Elle bégayera en #006633
(cece) poison nocturne 286039Megu
Lun 10 Juin - 0:28
Revenir en haut Aller en bas
Cece Vespucci
Age : 24 ans
Age vampire : 769 ans
Messages : 51
Logement : lien du logement.
merci à vous. stp
je te tague, car j'ignore qui s'en charge.
@gabriel stevens, ma fiche est terminée.
mon histoire est totalement pourrie, du coup je sais bien que je vais sûrement devoir rajouter/modifier/supprimer quelques éléments, jpp. c'est la fatigue. cute
Lun 10 Juin - 23:46
Revenir en haut Aller en bas
Shinji Kudo
Age : 26 ans
Age vampire : 140 ans
Messages : 477
Logement : ApptFlower & Dream
Voir le profil de l'utilisateur




Shinji Kudo
Sa majesté impose le respect
Tu es validé(e)
Yep c'est bien moi qui m'occupe de toi coeur
Et bien, tout est parfait ! et ça ne m'étonne pas venant d'une ancienne admin coeur
Ton histoire et très bien !!! Alors arrête de dire des bêtises ! C'était agréable à lire itou itou J'ai beaucoup aimé ! Du coup, j'espère que tu te plairas encore avec nous et d'avoir beaucoup de rp ! heart

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Recense ton métier sur ce sujet.

► Pour obtenir ton logement et/ou ta boutique (emploi), il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview bimestriel pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI

Mar 11 Juin - 0:25
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Quand on se présente :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: