Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Bravo, tu les as eu tes deux places sur la PA héhé Profite bien de ce moment, cela ne durera pas é_è Je crois encore au fait qu'Aaron puisse un jour arriver premier pour les votes o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Ce mois-ci, tu obtiens la première place pour les votes, et tu arrives première ici ! Yeah *lance des fleurs* Toutes mes félicitations Monsieur le policier o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Le Mihamag #3 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 3 - Le recensement s'est terminé le 20 septembre 2017 et 19 membres ont été supprimés. =/
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
lock your doors • souma [BLOOD O]
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 36
Quartier : Ueno
Date d'inscription : 02/07/2017
Dim 2 Juil - 19:16
Souma Ito
HUMAIN
« petite phrase petite phrase petite phrase petite phrase petite phrase »
Mon Caractère -
T’es absolument adorable, Souma. Plein de gens te le dise, c’est que ça doit être vrai, tu crois pas ? C’est sûr qu’on ne peut nier ta gentillesse et ta façon d’aller vers les autres, de t’ouvrir totalement à eux en bien peu de temps. C’est n’est pas forcément une qualité, remarque, cela fait même assez écho au fait qu’on t’a souvent reproché une certaine naïveté, tu aimes beaucoup trop faire confiance aux autres. Il va t’arriver des broutilles un jour, on ne cesse de te le répéter, mais t’es un peu têtu, donc tu t’en fous.

Remarque, « un peu » est probablement un terme faible pour décrire à quel point tu peux te trouver avec la tête dure à certains moments. Probablement par habitude d’avoir tout ce que tu demandes, tu ne sais pas imaginer que l’on puisse te refuser quelque chose, ou que quoi que ce soit soit hors de ta portée. Tout ce que tu veux, il faut que tu l’aies. A moins que tu ne t’en désintéresse avant de l’avoir, ce qui n’est pas une possibilité à totalement rejeter.

L’esprit qui aime papillonner, tu t’éparpilles beaucoup et te lasses vite. Ce qui te fascine aujourd’hui pourra facilement ne plus être d’aucun intérêt pour toi dès le lendemain. T’as constamment besoin de renouveau, et cela peut-être vite compliqué à gérer. Ton problème à garder des relations amoureuses stables vient probablement de là aussi ; un peu comme si tu te lassais également des gens. C’est à la fois quelque chose d’étrange, et d’un peu triste. Tu te sens étouffer si tu passes trop de temps avec la même personne, et tu viens à ne plus supporter sa simple présence, même si tu l’adores, même si tu l’aimes.

Il est fort probable que tu cherches juste, inconsciemment, à retrouver la bulle qui a éclaté quelques années auparavant. Et pour ce faire, tu as besoin de ta tranquillité, et d’un peu de solitude, d’air frais de sécurité dans un peu de solitude. C’est comme ça que tu fonctionnes, t’aimes bien les gens, t’aimes la compagnie, mais à doses mesurées. Et tu aimes aussi quand on comprend que, de temps en temps, il faut te laisser tranquille cinq minutes.

Tu n’as, au plus loin que tu te souviennes, jamais manqué d’amis. Tous n’étaient peut être pas de véritables amis, mais tu as toujours su y faire pour ne pas manquer de copains dès la cours de récrée. Maintenant adulte, c’est ton visage toujours souriant qui attire les foules, et ton apparente et quasi éternelle bonne humeur. C’est rare que l’on t’envoie bouler quand tu décides d’aborder quelqu’un, parce que tu mets les gens à l’aise, personne, en te voyant, n’a jamais pensé que tu pourrais représenter un quelconque danger pour qui que ce soit. T’es trop gentil, et ça se lit sans peine dans tes traits et tes mimiques.

Et puis, tes amis, tu cherches toujours à la garder. Parce que c’est bien, les amis, tu ne te verrais pas vivre sans personne à tes côtés. Alors tu fais tout pour qu’à chaque moment passé avec toi, ils en ressortent contents, qu’ils ne veulent jamais te mettre de côté et se servir de toi comme de la dix neuvième roue d’une calèche. Quitte à te faire marcher dessus. Et à, en réalité, déclencher l’inverse de ce que souhaite ; là où les plus honnêtes reconnaîtrons ton attachement à leur personne, les autres n’auront aucun remord à se servir de toi, sachant très bien que de toute façon, tu les laisseras faire.

On t’accusera peut-être parfois de manquer un peu de matière grise, alors qu’en réalité, t’es pas plus con qu’un autre. Tu as peut-être une façon de penser légèrement différente de « la norme », mais rien de bien handicapant. On dira juste que tu as parfois les idées un peu farfelues et que les solutions les plus simples sont rarement celles qui te sautent directement aux yeux. Alors parfois, tu te fourres dans des situations moyennement confortables, bien heureux encore que tu sois relativement débrouillard et que tu saches te sortir tout seul de tes conneries.

Et puis, cesses de te cacher, tout le monde à finit par comprendre que tu as une étrange passion pour les fourchettes ; de même que ta peur des poulets a du mal à passer inaperçue. Oui, oui, on sait, en nuggets ça passe, mais vivant c’est carrément trop flippant.
24 ans
Age vampire
Japonais
Hétérosexuel
livreur de pizza
177cm
~60kg
noirs
bruns
en fait c'est un cambrioleur
il porte un masque quand il fait des trucs de hors la loi
c'est un masque en mousse, d'ailleurs
Validé par Gabriel
Overwatch ◄ Genji ► Souma Ito


Mon Histoire -
Au début, ce n’était qu’un jeu. Vous faisiez ça « pour le sport », parce que le risque faisait battre vos cœurs de jeunes adolescents. Les parents ne devaient pas savoir, les copains non plus, et surtout pas les gens chez qui vous vous rendiez, de nuit ou en plein jour, sans qu’il ne puisse même imaginer que quelqu’un se promenait sans autorisation dans leur maison. Sacré sport que vous vous étiez inventé, là. Entre vous, vous vous justifiez en vous rassurant sur le fait que vous ne faisiez rien de plus que de l’exploration urbaine en zone habitée. Vous ne faisiez rien de mal. Au pire, parfois vous repartiez avec un verre, un bol ou un couvert, comme un souvenir, mais vous n’avez jamais été bien plus loin que ça. Ce que vous aimiez surtout, c’était visiter. Et vous n’alliez surtout pas vous en priver.

De toute façon, se priver n’a jamais été dans vos habitudes, à ton frère et toi-même. Gosses de riches, se priver n’est pas une expression qui s’est trop ancrée dans votre vocabulaire. Tout ce que vous vouliez, vous l’aviez. Aussi simple que cela. Ça aurait pu faire de vous de vrais petits cons, mais vous avez su garder la tête sur les épaules. Enfin, au moins toi. Ton frère a pas tenu la moitié de ce que toi, tu as tenu. Tu l’as vu plonger dans la décadence, et le jour où il t’as proposé d’aller visiter la maison de vos voisin était le premier signal d’alerte qui aurait dû attirer ton attention.  

Aurait dû. Quoique. T’avais quoi, quatorze ans, à l’époque ? De quoi t’aurais pu te douter, à cet âge-là ? Élevé dans ton cocon, tu ignorais presque tout des maux de la vie. Tourner mal, c’était juste pour ceux qui étaient nés en bas l’échelle sociale, vous, vous n’aviez rien à craindre. T’as dû tomber de haut, le jour où tu l’as retrouvé en pleine overdose d’une certaine substance dont tu n’as même pas retenu le nom ; ça ne t’intéresse pas de te rappeler, de toute façon.

Perdre ton frère n’a pas été simple, même si dans le fond, ça faisait déjà un moment que tu le voyais partir. Tu ne pensais juste pas que le dernier chapitre de sa vie se terminerait comme cela, de manière aussi brusque. Tu le sentais s'éloigner, c’est vrai, mais tu ne t’étais pas rendu compte qu’il était déjà aussi loin. T’aurais pu l’aider, si t’y avais réfléchis cinq minutes. Mais tu ne l’as pas fait. Tant pis, t’as raté le coche, c’est trop tard maintenant. Et la seule chose dont tu peux être fier dans cette histoire c’est de ne pas l’avoir suivi dans sa descente aux enfers. Tu aurais pu. Il te l’a proposé, à plusieurs reprises même. Mais tu étais un garçon bien trop sage, cela te faisait peur. Bien plus que de rentrer chez des inconnus par effraction. Mais ça, ne c’était qu’un jeu, de toute façon, pas de raison d’avoir peur.

Tu sais pas vraiment comment les parents ont vécu avec le fait de savoir leur aîné six pieds sous terre, tu t’es jamais trop posé la question. Pourtant t’es pas égoïste en temps normal, mais fallait que tu t’occupes de toi, avant de te pencher sur eux. De toute façon, ils n’étaient pas bien plus intéressés par ce que tu vivais que ce que toi tu te préoccupais d’eux. D’une certaine manière, c’était assez donnant-donnant.

Malgré tout, on peut dire que la vie a suivi son cours. De toute façon, le monde n’allait pas s’arrêter de tourner pour si peu, n’est-ce pas ? T’as mis moins longtemps que tu l’aurais pensé pour t’en remettre, tu étais vite de nouveau sur les rails. Une chose, une seule avait changé avec le décès de ton grand frère. La bulle qui te protégeait, toi, Ito Souma, avait éclaté. A dix-sept ans, tu te rendais compte pour la première fois que tu étais aussi vulnérable que n’importe qui d’autre. Que n’importe quel autre homme. Que la fortune de tes parents ne serait pas là pour te sauver si tu devais te faire attaquer en pleine rue ou te faire renverser par un chauffard.

Ah, ouais, ça t’a un peu angoissé, au début. Normal, t’y avais jamais pensé avant. T’avais jamais réalisé que tu pouvais claquer à n’importe quel moment, que tu n’étais pas forcément voué à mourir vieux et heureux. Mais c’est mieux comme ça, non, Souma ? Ne profites-tu pas plus de tous les instants sur terre maintenant que tu as réalisé à quel point tu n’étais rien ? Probablement que si, même si tu ne t’en rends pas compte.

Alors t’as voulu voler de tes propres ailes. Dès que t’as pu, tu as quitté les murs familiaux, si confortables et sécurisants. Tu as voyagé, t’as tenté des trucs. Deux ans après ta majorité, tu avais vu plus de choses que les trois quarts des personnes qui avaient croisé ton chemin. Tu prenais cela pour une chance, et t’avais bien raison. Tu en faisais des envieux, et à chaque fois que tu racontes tes histoires, tu continues d’en faire.

T’es rentré au japon juste à temps pour fêter tes vingt-trois ans. Et ce, avec ta famille, pour la première fois depuis tes vingt ans. Et, à ta plus grande surprise, tu ne t’es jamais senti autant chez toi qu’après en avoir été éloigné pendant aussi longtemps. Tellement que tu ne voulais plus en partir. Tu n’aurais jamais cru que cela arriverait, peu de temps avant tu t’imaginais même difficilement vivre toute ta vie dans ton pays natal. On dirait presque que parfois, les gens changent, et leurs choix et envies avec eux.

Du coup, t’es resté chez toi. Enfin, pas chez tes parents, mais quand même au Japon. T’as voulu goûter au travail, donc tu livres des pizzas. Ça t’amuse, tu ne vois pas ça comme une corvée, au moins ça t’occupe une partie de la journée. De toute façon, si t’as plus envie de bosser un jour, tu sais très bien que tu peux arrêter à tout moment, tu te retrouveras pas à la rue, toi au moins. Pas comme ton voisin de palier, qui s’est fait expulser récemment. Une sale histoire, qui t’as fait te rendre compte de la chance que tu as, d’avoir le compte en banque gentiment alimenté par Papa et Maman tous les mois.

Et puis, t’as repris ce vieux passe-temps qui animait toutes vos passions avec ton frère à l’époque. Aller chez les gens. T’as recommencé. Tu fais cela un peu comme un hommage et, même s’il n’est plus là, tu trouves toujours quelque chose de plaisant dans l’adrénaline que te procure ce « sport ». C’est vrai, t’es un peu moins agile que quand t’étais tout jeune, et un peu plus hésitant aussi, mais tu sais aussi te poser des limites. Tu ne t’attaques pas à l’impossible. Tu fais juste pour passer le temps, comme le boulot. Les quelques personnes qui ont failli te mettre la main dessus en pleine expédition te comparent à un cambrioleur, mais tu ne comprends pas, parce que toi, tu ne voles rien. A part, parfois, un verre, ou un bol, ou un couvert. Comme au bon vieux temps. C’est un peu ta façon d’y rendre hommage.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Dim 2 Juil - 19:20
Coucou toi ! Bienvenue [encore et toujours, je l'ai dit sur la CB] éwè
Bonne continuation de ficheuh ♥

Du coup, je vais tester ta chance et voir si tu es plus chanceux que moi T_T
*croise les doigts et espère que non* Gnégnégné

Verdict ! //roulementdetambour//
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Dim 2 Juil - 19:20
Le membre 'Gabriel Stevens' a effectué l'action suivante : Es-tu chanceux ?


#1 'Groupe humain' :


--------------------------------

#2 'Influençabilité' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 36
Quartier : Ueno
Date d'inscription : 02/07/2017
Lun 3 Juil - 2:40
Je l'ai fait
J'ai finis ma fiche avant d'aller me coucher ;u;

Alors doit rester quelques fautes bc c'est tard là donc voilà mais sinon logiquement c'est terminé voilà merci bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Lun 3 Juil - 13:23
Tu es validé(e)
Woaw j'ai vraiment aimé lire ta présentation ! Ta façon d'écrire est vraiment bien ♥ Je suis jalouse éwè Pour la peine je te valide pas, pas envie !! ... Mais, est-ce que j'ai vraiment le choix ... Après tout, je veux quand même voir le petit niveau 5 d'influence faire son travail sur quelqu'un comme toi fufufufu

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Pour obtenir ton logement, il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: