Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Bravo, tu les as eu tes deux places sur la PA héhé Profite bien de ce moment, cela ne durera pas é_è Je crois encore au fait qu'Aaron puisse un jour arriver premier pour les votes o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Ce mois-ci, tu obtiens la première place pour les votes, et tu arrives première ici ! Yeah *lance des fleurs* Toutes mes félicitations Monsieur le policier o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Le Mihamag #3 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 3 - Le recensement s'est terminé le 20 septembre 2017 et 19 membres ont été supprimés. =/
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FINI] Le péché n'est qu'humain après tout. [BLOOD A]
avatar
Age : 13 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 37
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aliona Prinzessin
Petite Princesse
Mar 8 Aoû - 17:00
Aliona Prinzessin
HUMAIN
« Tu as beau prier contres tes démons, ils viendront toujours te dire bonjour »
Mon Caractère -
Elle était assise, muette. Contemplant cette ville qui ne jamais se tait, tandis qu'elle n'arrive pas à prononcer un mot. Elle aimerait sourire, rire,vivre. Mais, elle ne peut pas. Tout est enfermé en elle, à double tour. Jamais, ce monde interne ne peut briller. Il la réchauffe à l'intérieur, lui brûle ses larmes qui semble vouloir déborder à chaque moments.

De ce feu ardent, elle n'a que la vivacité. Efficace, pratique, sage. C'est des mots simples et banales, ces mots semblent être gravé dans son front, dans son cœur. Marbre doré, elle n'arrive pas. Elle n'arrive pas à quoi ? A tout. Dégoûtée de sa défaillance, elle se recroqueville pour ne plus décevoir autrui. Elle ne déçoit qu'elle même, elle n'entend plus après tout. Suffocante illusion, sois parfaite. Dieu et les hommes ne jugent que par ça.

Bénite par Dieu,
Souillée par Dieu.
L'agneau se rebelle
Serf de sa propre destinée.

Elle dessine, pour ne pas perdre pied. Elle dessine encore et encore. Allongée à même le sol, elle ferme les yeux. Et voit encore et encore. Des merveilleux paysages, des montagnes riantes et des marécages amicaux. Et quand, elle ouvre les yeux, elle ne voit qu'un amas de traits fatigués. Elle n'est jamais satisfaite, pourquoi elle le serai ? Le satisfaction n'est qu'une quête éternelle de bonheur après tout.

Elle prie toujours. Seule dans la nuit, elle prie. Pour éviter Son retour. Elle frémit, elle gémit. S'offrant tout entière à l'autel d'un Dieu qui a crée son malheur. Pieuse, elle a ça dans le sang. Sa famille était ceux qui continue à suivre les Écritures Saintes comme une vérité universelle. Hystérie collective qu'est l'acceptation des hérétiques. Et Aliona est une gentille fille, elle ne veut pas être une hérétique. Alors Aliona se tait et prie. Que peut-on donner à un Dieu qui a tout ?
Elle s'esclaffe. Quand, elle imagine le soleil. Ce doux soleil qui était le protecteur des siècles passés, qui condamne le peuple de la nuit à vivre avec celui du jour. Car, elle a peur. Peur de ne pas devenir une grande, peur de se faire attraper. Agneau sacré n'aura jamais de griffes, cette peur la pousse à devenir étrange. Toujours craindre les autres, toujours fuir le téléphone qui jamais ne cesse de sonner. Comme un petit écureuil, elle dort quand elle ne peut pas faire autrement. Sa tendre main autour d'un rosaire tanné par le soleil et le temps.

Elle chante. Sans doute faussement, mais cela lui permet de se calmer. Calmer ses folie mystiques, son désir de partir. Surtout de calmer la marque à son cou. Elle lui tire toujours, quand elle repense. A son passé, à ses souvenirs et à Cette voix. La sensation d'être qu'un appât, la sensation d'être un amuse bouche adorable. Cela lui a donné la force, la force de se lever et de crier. Enfin crier, non. Celui de vouloir revenir à la vieille méthode, l'exorcisme. On a toujours dit que son esprit était studieux, il est bien vrai. Bientôt chez les ordres, Papa est fier d'elle. Mais elle, elle ne souffre que de ne pas pouvoir grandir plus vite. Rejetant des jeux qui devraient être les siens.

Elle aime. Elle aime tout le monde, mais pas les vampires et les hérétiques. Papa aime pas les hérétiques et Maman n'aime pas les vampires. Cela rend le monde très clair pour elle. Car elle ne voit qu'avec les yeux des autres, trop craintive pour se faire son propre avis. Elle sait juste, elle devine juste qu'elle ne peut pas aimer tout le monde. Et la certitude tranquille qu'un petit bout de son cœur est au monde lui plaît.

Elle plaît. Elle plaît avec sa mine d'ailleurs, ses petits gestes maladroits. Elle n'est pas maladroite, simplement elle pense trop. Elle plaît comme un joli chiot plaît. Une décoration, une chose inanimé. Mais, elle n'a conscience qu'elle ne peut pas plaîre à tout le monde. Alors, elle se contente de ce qu'elle est. Acceptant, absorbant sa propre essence. Perdue dans sa créativité explosive et sa peur hors de contrôle. Pourtant, elle tente. D'être carré avec elle même, de ranger ses affaires. De faire plaisir à la famille avec des bonnes notes. Mais son esprit oublie toujours où son corps range ses affaires. Alors, elle fouille.

Elle trouve. Des souvenirs en vracs, des lunes qu'elle n'arrive pas à oublier malgré le temps et des soleils qui se sont trop vite dissolus dans le lac de sa mémoire. Elle trouve aussi, des innocences. Qu'elle se surprend à contenir encore. Dans son petit cœur trop vite agrandi et détruit. Mais, elle prend son temps. Elle réapprend doucement, à être un peu mieux la prochaine fois. Une enfant un peu vite grandie, un ange agréablement sale.

Elle crie. Car malgré tout ses efforts, elle ressent encore. Cette enfant en elle, cette enfant innocente. Qui n'oubliera jamais. Qui peut oublier les joies, les sourires, la vie ? Qui ne peut pas la désirer ardemment ? Pas Aliona. Surtout pas. Elle aimerait être dans la grande roue qu'elle voit dehors. Elle aimerait tendre la main pour avoir sa barbe à papa. Mais elle ne peut pas. Et ça la frustre au plus haut point. Pourquoi ? Oh, un tas de raisons. La principal étant qu'elle oublie.

Elle change. Cela la rend adulte, la rend mature. Mais qu'elle est le plus grand malheur qu'est de goûter l'amertume de l'âge adulte sans se noyer un peu plus dans l'odeur de Maman ? Oh, elle force parfois pour retomber dans ses bras. Mais qui peut lui en vouloir ? Beaucoup de monde. Quand ce désir s'accompagne de la crédulité puérile qu'elle a encore en elle. Malgré tout ses barrières, elle croît toujours un peu quand on lui dit que la petite souris passera pour sa dent.

Aliona avait reposé ses crayons, s'appuyant contre la fenêtre, elle soupirait. Elle aimerai être chipie parfois et voler ce bocal transparent de cookie qui se reflète sur la fenêtre. Mais Maman a dit non. Et Maman faisait peur quand elle était en colère. Très très peur. Boudant, elle reprit son crayon et ainsi, naquit une nouvelle histoire avec une autre magnifique princesse. Une princesse qui avait le superbe nom d'Espoir.
Age humain : 13 ans
Age vampire : Nein
Nationalité : Allemande/Russe du côté Maternelle, Japonaise paternel
Sexualité : Dur dur d'être un bébé.
Métier : Collégienne officiellement, apprentie exorciste/Prêtre officieusement
Taille : 1m40
Poids : 31 kilos
Yeux : Bleu vide.
Cheveux : Blond platine
Autre :
-A une très mauvaise vue, mais refuse de porter des lunettes. Elle porte des lentilles.
Autre : -est strictement végane (Mange des compléments alimentaires à côté)
Autre : Fait du sport quotidiennement, waterpolo principalement
Validé par Gabriel
Angel of Death◄ Rachel Gardner► Aliona Prinzessin


Mon Histoire -
Il y avait un vampire.
Un vampire comme on en faisait plus
Un vampire qui ne voulait
Que l'amusement peut importe le prix.

Il y avait une enfant
Une enfant comme il y en avait
Des millions
Petite princesse destinée à une vie ordinaire.

Cette histoire commence le jour où les cieux pleuraient. Des gros morceaux de diamants mous tombaient lentement quand Aliona ouvrit les yeux sur la vie. Frémissante bout de vie, elle semblait fredonner sans vraiment faire un bruit. Bonheur dans cette nuit froide, sa mère était la plus fière des êtres vivants. Devant cette petite fable qu'il allait devenir sa fille.

Aliona fut le nom de cette petite chose. Malgré les instances répétés du père, il fut donné a cet enfant un nom plus qu'étranger. Il voulait un prénom bien japonais pour une petite qui montrait des yeux d'un bleu plus qu'étrange. Si changeant, Papa Prinzessin semblait voir de émotions qui s'agitaient dans son regard si vif. Et ce petit trésor fut accepté aussi simplement que ça. 9 mois d'attente suffisait à idéaliser et à aimer un petit être qui ne sait que respirer et pleurer.

Jack était le nom du maïeuticien. Brûlé par la vie, il portait des bandages sur tout le corps. Pourtant sa voix et son sourire était gentil. Il aimait beaucoup les mamans toutes pleines de sueurs et les bébés tout frais. A vrai dire, il n'aimait que les bébés. D'un amour dévorant, d'un amour très étrange. Car, il était vampire. Se servant parmi les nouveaux nés, il était un fin gourmet. Il aimait l'odeur du sang tout frais, tout neuf. Et dès qu'un nouveau né lui plaisait plus que prévu, il s'arrangeait toujours pour qu'un malheur accident les force à rejoindre prématurément le monde des petits anges. Un nouveau né, c'est si fragile. Et des parents endeuillés ne regardait que très peu les petites marques de crocs dans un repli de la peau de leur cher bébé.

Et il avait repéré Aliona.

Aliona avait repéré cet être.
Maman Aliona était tellement fière de ce petit être qui gigotait dans les bras, que l'idée même de la lâcher était un péché envers Dieu pour elle. Personne ne pouvait la prendre, c'était sa chérie. SA princesse. Il fut résolu que l'enfant serait lavé et immédiatement rendu à sa mère. L'imposante présence du Père Akihito n'était pas étrangère à cette décision. Monsieur Akihito Prinzessin autrefois, Akihito Kurogane était un homme d'église. Pas un petit père, l'un des hauts évêque que la petite île du Japon pouvait compter. Le mettre à dos était une terrible erreur. Une terrible erreur dont Jack comptait passer outre. Un démon pouvait bien cracher sur la face de Dieu si le désirait. Hérétiques.

Elle était là. Devant lui, baignant dans ce bain de baptème. L'eau était rougie par le sang du placenta. Des bout flottaient autour de son corps immaculé. Et elle ne bougeait pas. Elle ne gémissait pas au contact du sang, elle le regardait. Même elle sentait cette tension palpable entre eux, l'agneau attendait. Jack passait doucement son doigt, appréciant la chair. Les veine battantes. Et surtout, le regard de l'enfant. Il était d'une profondeur effrayante, son regard semblait le mettre sur le nerfs. Il ne pouvait pas, il voulait le voir rempli. Le voir rempli de peur, de tristesse. Cette enfant dans ses bras semblaient attendre que la mort. A peine vivante et déjà prête à mourir. Cela n'était pas amusant pour Jack. Elle n'était pas amusante, juste fascinante. Il attendrai, ou abandonnerai ? Le destin décidera dans le meilleur des cas. Ses canines dans le pire.
Le monde accéléra brusquement. Le mutique bébé grandit pour devenir un silencieux Bambin. Il fut longtemps supposé que l'enfant était sourd. Mais rien y fait, elle ne l'était pas. Elle avait juste un très mauvais cristallin. Un cristallin ovale au lieu d'être rond. On appelait ça L’astigmatisme. Très tôt, la petite fille se promenait avec des lunettes au bout du nez.

Souvent agacée par cette accessoires, elle refusait catégoriquement de les porter. N'appréciant pas de devoir retirer ses lunettes et les remettre, elle mordillait les fils qui lui permettait de tenir ses pauvres verres. Mais sa voix était toujours aussi absente. Elle parlait très peu, jamais plus que nécessaire. « Maman », « Papa » étaient des mots trop souvent rares dans la bouche de cette petite fille. Elle était simplement heureuse et vivante quand elle dessinait.

Car l'enfant avait beaucoup d'imagination. Trop d'imagination pour ses parents. Loin de l'empêcher de dessiner, ils s'inquiétaient. Car Il était là. Toujours, sous plein de forme différentes.  Un père noël rieur, un inconnu qui lui tenait la main. Un homme, cet homme. Toujours les mêmes traits pour le décrire, toujours les mêmes couleurs et les même mots de Aliona pour le décrire « C'est Jolicoeur ! ». Pour les parents, ce n'est qu'un ami imaginaire trop persistant. Voilà tout. Peut-on empêcher un enfant de jouer avec ce qu'il crée ? Il est sûr que Aliona devrait rencontrer d'autres enfants. Mais Maman Aliona avait terriblement peur de ce qui pourrait arriver à sa petite chérie. Et surtout, en allemagne, les creches ne prennent plus. Personne ne peut rentrer.

Aliona le voyait comme son ami. Un ami qui disparaissait quand le faux soleil apparaissait. Elle l'aimait son Jolicoeur, il lui donnait des crayons très chers. Et il lui parlait du monde extérieur. Elle était très curieuse comme enfant. Sous son mutisme se cachait quelque chose de doux. Un enfant dans la quintessence la plus pure. Et elle aimait se serrer contre son Jolicoeur, dommage qu'elle ne puisse pas sentir sa peau à cause de ses bandages.

Jack n'avait pas su résister. Happé par la promesse d'un festin parfait, il s'était dégoûté des autres enfants. Lui, ne voyait que les yeux parfaits. Maintenant marrons délavés, bleus factices et vert d'outre-tombe ne lui procurent qu'un vague tiraillement. Il se servait toujours, mais quand il fermait ses yeux, il La voyait. Comme elle serait douce, grandie par la vie. Ses yeux remplis de toutes ses émotions. Il voulait la voir le craindre, la voir trembler. Quand il attraperait sa gorge qu'elle tente de cacher, quand il attraperai ses bras qu'elle tente de manier. Et quand sa peau se briserai, pour la première et dernière fois,sentir son corps qui se cambre. Cette obsession le hantait.

Pourquoi ?
Comment ?

Il ne le savait pas. Tous ce qu'il savait, c'est qu'il voulait « Elle ». Et c'était bien assez pour le guider dans la vie. Il n'avait jamais eu cette sensation de vouloir quelqu'un, pas quelque chose. Toujours laché, toujours abandonné. Mère lasse de lui, Père ennuyé de son existence. Il a très vite su que ce monde n'était pas un lieu où tout le monde avait le droit au bonheur. Les bébés étaient innocents, il savait que certains parents allaient être comme les sien. Es-ce un acte de miséricorde ou de stupidité ? Affamé ou ridicule ? Il ne le savait pas vraiment et, plus ça allait, plus il s'en fichait. Boire pour boire. Vivre pour Vivre. Que valait les désirs devant un bon repas ?

Pour vaincre son obsession, il avait attendu. Attendu de la retrouver, « Aliona Prinzessin ». Et, il avait enfin eu une trace d'elle. Un peu indirectement, un collègue ophtamologue qui parlait d'une petite « Prinzessin ». Oh, il a été assez agile pour obtenir son adresse. Et un soir, il est allé la voir. Elle dessinait devant son lit. Allongée, ses cheveux piquant dans tout les sens. Et il s'est senti bizarre.

Remué, fatigué mais tellement
Heureux et joyeux.
Tout changeait en lui,
Tout sauf cette ordre

« Bois »

Rentrant dans la fenêtre, il s'était rapproché d'elle à pas de loup. Et, elle l'avait regardée. Ses lunettes glissaient un peu sur son nez trop petit. Et elle souriait en tendant le dessin devant elle.

« Tu veux dessiner avec moi ? »

Aliona aimait bien Jolicoeur. Elle qui n'avait jamais personne qui avec dessiner s'est retrouvé avec un ami providentiel. Elle se dessinait sur les dessins qu'il emmenait chez lui et il dessinait sur les dessins qu'elle gardait chez elle. Et la nuit, elle se couchait avec la certitude que Jolicoeur viendrai pour elle demain. Jolicoeur s'appelait jolicoeur parce qu'il la nommait ainsi. Elle pensait simplement que c'était une appellation naturelle entre amis, donc c'était tout vu pour elle.

Papa et Maman Aliona étaient de plus en plus inquiets, Aliona se renfermait toujours plus sur son imaginaire et ce mystérieux « Jolicoeur ». Elle parlait toujours de lieu si lointain, de lieu qu'un enfant de 4 ans n'est certainement pas censé connaître. Maman Aliona rapportait souvent qu'Aliona semblait parler toute seule dans la chambre. Et en sortant, elle avait toujours ses dessins toujours plus fantaisistes et coloriés. Avec ce bonhomme tout marron dans l'arrière plan.

Pourquoi Jack était resté avec la gamine ? Il ne le savait même pas. Elle l'avait prit dans ses fantaisies, dans sa joie. Et, il avait eu ce qu'il voulait. Ses yeux étaient remplis de vie, de joie. Elle n'avait pas peur de lui, elle s'asseyait dans le creux de ses jambes et elle parlait si vite. Il avait été emporté dans cet étrange tourbillon. Il faisait bien attention de toujours lui parler dans l'oreille et de ne jamais rester trop longtemps. La maison était étrange, Dieu pullulait partout. Il avait bien conscient qu'il ne craignait rien mais cette ambiance le dégoûtait. Pourquoi les humains priaient un Dieu de pacotille ? Un Dieu incapable de les protéger des suceurs de sang.

Et il ne posait plus la question quand il avait brusquement le nez dans les cheveux de la petite. Elle sentait si bon, si...bon… Il allait perdre le contrôle. Il allait tout perdre. Son job, son appartement, son honneur. Pourtant, il était toujours là. Tout les soirs. Là, près de cette proie qui commençait à l'attraper dans ses serres.

Et à 5 ans, Aliona fut enfin envoyée en Primaire. Loin de son précieux ami d'enfance et avec la sollicitude constantes de ses parents. Elle se sentait mal, elle se sentait malheureuse. Son mutisme qui était normal à la maison était sujet à moquerie. Son air absent lui causait des réflexions constantes de la maîtresse et elle pleurait souvent le soir parce qu'elle n'aimait pas le Japonais. Elle trouvait l'écrit ridiculement dur, ses mots à rallonge et toutes ses conjugaisons à savoir. Et surtout, Jolicoeur qu'elle ne pouvait pas voir aussi souvent qu'elle ne le voulait. Et surtout, Jolicoeur qui était de plus en plus pâle. Elle avait entendu des vampires, bien sûr. Par Papa et Maman. Et des amis de la classe et de ce qu'avait dit la maîtresse à leur sujet. Le soleil artificiel la rendait bien songeuse. A quoi ressemblait le vrai soleil avant ? Etait-il aussi chaud que ça ?
Le temps passait doucement et bien assez vite, Jolicoeur a changé. Pâle, aggressif. Il lui faisait peur et elle avait parfois plus peur de sa présence que de son absence. Elle ne disait rien à Papa et Maman. Parce qu'elle voulait toujours garder Jolicoeur avec elle. Il était spécial.

Quand il n'était pas en colère, il était aimant et gentil. Passant ses mains dans ses cheveux blonds, elle était heureuse. C'était niais comme sentiment mais tellement délectable.

Heureux, ce sentiment faisait souffrir encore plus que tout pour Zack. Car, il était devenu heureux. Tout les matins, il reportait le jour de son repas. Simplement écœuré par son inhumanité devant cette petite qui devenait de jour en jour un être dont l'absence fait souffrir encore plus que la soif de sang. Il n'avait jamais cru devenir ainsi et in en avait honte. Honte de la voir grandir entre ses bras, ses dents si proche de sa carotide. Il était devenu faible, faible d'amour. Parfois, dans un accès de fièvre démente, il se jurait. Qu'il allait lui arracher la carotide, qu'il allait la faire sienne. Lui voler son dernier souffle. Et le lendemain, il pleurait presque. Remords d'avoir insultée sa déesse, la garante de son humanité rempli dans ses yeux si clairs.

Maman et Papa Aliona avaient enfin eu le résultat. La petite était atteinte de légers troubles autisme, la condamnant à ne pouvoir s'exprimer jamais pleinement sans son art. Son seul art qu'est le dessin. La psychiatre était nette. Il fallait faire attention à petite Aliona pour pas qu'elle ne s'enferme complètement sur elle-même. Et, c'est alors que l'ami imaginaire se fit de plus en plus pressant dans leur esprit. Mais ils ne disent rien, commençant à voir de plus en plus le bout de l'étrange histoire qu'est Jolicoeur.

Le jour était de trop. Il avait trop soif, trop faim. Et elle dormait là. Il lui avait dit bonne nuit comme tout les soirs depuis 3 ans. Et demain, elle allait avoir ses 7 ans. 4 ans à sentir son sang, 4 ans à la sentir contre lui. C'était trop pour lui, c'était trop pour celui qui avait l'habitude de tout craquer, tout goûter sans retenue. Il avait beau tremper ses canines dans des humains « distributeur », il avait toujours cette soif. Il s'était promis de ne plus mordre et il avait perdu. Une promesse brisée de plus ou de moins ne changerait rien…


Il avait retiré doucement ses cheveux de son cou, et avait approché ses canines. Le sang de la petite glissait dans sa bouche, doucement. Cela lui faisait tellement de bien, comme une coulée de vie pure. Et il en avait de plus en plus envie. Sa bouche était pressante et il devenait avide. Les lunettes de la petite tombaient par terre, le bruit des verres cassés sonnaient au ralenti dans sa tête. Et d'un coup, la porte s'ouvrit en grand.

Aliona ouvrit les yeux, pertubée par tout ce bruit autour d'elle. Et surtout la sensation de vide progressif. Elle avait mal, très mal. Surtout à son cou. Appuyant sa main contre son cou, elle vit une couleur rouge déformée. S'agitant dans la nuit. Autour d'elle, elle entendait des cris. Maman et Papa qui criait fort et Jolicoeur qui semblait vouloir s'enfuir. Mais, elle ne faisait que deviner. Elle ne pouvait pas attraper ses lunettes et d'un coup une grande etreinte. Papa et Maman était contre elle, pleurant. Et se jurant que plus jamais ce qui s'est passé recommencera. Elle n'avait pas tout compris mais elle pleurait quand même. Parce qu'elle avait comprit. Jolicoeur était un vampire depuis le début. Et le sang ne cessait de tâcher ses draps blancs.
Zack errait dans les rues. Il n'avait plus faim, mais il souffrait le matyr. Il souffrait pire que le démon. Il pensait encore et encore. Pourquoi ne pouvait-il pas faire autrement ? Quel est ce sentiment encore et encore ? Qui lui brûle le cœur, l'empoissonne en silence. Il meurt lentement, de la confiance déchirée. De la vision de sa petite baignée dans le sang désormais souillé par sa personne. Que se passe t-il en lui ? Il la désire. Ardemment, contre lui. Ressortir les vieux dessins et recommencer. Comme il aimerait recommencer cette nuit pour partir en laissant derrière lui que le doux murmure de son sommeil. Mais il l'avait fait et tout allait changer.

Dès le lendemain, les Prinzessin avaient déménagés. Une ville très discrètement, celle de Mihara. Pleine d'une étrange fièvre, Aliona s'est interdite tout produit animal, pour ne pas jamais faire subir à d'autres qu'elle la sensation d'être de la nourriture. Malgré les grands cris de sa mère, rien n'a fait vaciller sa décision. Elle voulait se détacher de Jolicoeur, elle voulait de ne plus y penser. Elle voulait fermer les yeux et de ne plus jamais les ouvrir. En parlant de ses yeux, elle a décidée de mettre des lentilles. Pour ne plus jamais être dépendante de ses lunettes, et aussi parce qu'elle déteste cette extension artificielle d'elle-même.

Elle ne voulait plus être faible, elle voulait être forte, elle voulait être maline. Alors, tout son esprit et son corps fut dédié au travail acharnés pour ne plus jamais se laisser avoir. Elle appréciait plus particulièrement les sports aquatiques, participant avec l'âge à des compétitions sportives. Pourtant, seule le soir, elle dessinait encore devant sa fenêtre fermée à double tour. Tout en haut du gratte-ciel pour que Jolicoeur puisse jamais la retrouver. Et quel douleur… Ce fut et c'est encore atroce pour elle. Car malgré, cette tendresse étrange qu'elle nourrissait en son cœur, elle voulait plus que jamais tout fermer de cette histoire. Pourtant, elle ressortait les vieux dessins et elle pleurait dessus. Parce qu'elle ne pouvait pas vieillir aussi vite qu'elle le voulait.

Papa Aliona n'en pouvait plus. De voir sa fille aussi étrange, déchirée et souffrante. Il voulait lui donner une quiétude, un être qui n'allait pas la trahir. Et doucement, il lui enseigna la voie de Dieu. Donnant à Aliona un nouvel ami imaginaire. Un nouveau protecteur. Et doucement, elle voulu devenir plus qu'une simple adoratrice. Elle voulu faire comme Papa. Elle était trop jeune pour emettre un tel vœu mais attendri par sa foi qui semblait si forte, il commença à lui parler. De la théologie, des démons, du Protecteur. Et les années s'écoulaient. Son corps grandissait doucement, et sa foi devenait de plus en plus dévorante. Elle dessinait encore mais sans nostalgie. Simplement avec la douce candeur d'une enfant qui se complaisait dans les arts. Il fut tant et si bien que Aliona e vit offrir la chance d'avoir une entrée dans les ordres. « Apprentie » fut un terme plus exact. Destinée à devenir la servante de Dieu face à ces créatures rampantes qui détruisaient le peuple du soleil. Elle voulait être exorciste, plus précisément. Personne n'a jamais arraché le pourquoi du comment de son désir. Tout ce qu'elle disait d'un air humble était :

« Je veux aider les Hérétiques ».

Que se passe t-il à l'intérieur d'elle-même ? Elle le sait pas réellement. Mais une chose est clair. Son rêve est de purifier Jolicoeur. Ce malheur, cette soif de sang, il est maudit. Tout les vampires sont maudits, posséder par Satan. Et elle voulait le aider, leur redonner l'humanité grâce à l'aide Du Puissant. Mais, elle ne veut pas approcher Jolicoeur, encore frémissante de ces sentiments qu'elle ne contrôle pas. Alors, elle prie, travaille et court. Mais, la naivete de l'enfance court encore dans ses veines. Tel un flot incontrôlable, il continuera à lui faire les mauvais choix. Après tout, sa vie n'a jamais brillé par la chance. 13 ans et déjà toute une petite existence derrière elle.


Il grillait une cigarette. Le regard rongé par la solitude, il soufflait doucement des fumées qui formait des petits nuages cendrés. Il ne lâcherai jamais, il ne voudra jamais. Son sang avait une saveur bien trop personnelle pour lui et il savait. Il savait qu'il y avait autre chose et il ne voulait pas se questionner sans la voir. Oui, il la retrouverait et il ne ferait pas les mêmes erreurs. Promis Aliona.         

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 915
Quartier : Kabukicho
Date d'inscription : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Lewis White
Fayotte by Aloïs !
Mar 8 Aoû - 17:07
BIENVENUE. heart

Un enfant ! Comme c'est adorable. Seulement treize ans, en plus. Je te souhaite de survivre le plus possible dans ce monde atroce, mélangeant humains et vampires. Pour le moment, elle me semble adorable et mignonne ! J'ai hâte de connaître son caractère ainsi que son histoire.

Bonne chance pour ta fiche, petite puce. ♥️




✿ Merci Kamy pour l'avatar & la signature.
✿ Merci Aliona pour l'avatar.

#ec838c.
L'œuvre d'art du Caddie. By Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 17:17
Bienvenuue! :D
Oh, une enfant humaine qui a 13 ans seulement~ J'ai hâte de voir ce que ça donnera. Basé sur ce qui est déjà dans ta fiche, elle parait très adorable!

Bon courage pour finir ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Mar 8 Aoû - 17:43
Bonjour et bienvenue sur le forum ô toi petite enfant humaine é_è
Je te souhaite de passer pleins de bons moments avec nous coeur

Bonne continuation pour ta fiche et fais nous signe quand tu auras terminé ♥️
Pour ton groupe et ton influence, nous allons de suite tester ta chance ; je croise les doigts pour toi yeeaah!

//roulementdetambour//
TADADADADAM
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Mar 8 Aoû - 17:43
Le membre 'Gabriel Stevens' a effectué l'action suivante : Es-tu chanceux ?


#1 'Groupe humain' :


--------------------------------

#2 'Influençabilité' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 13 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 37
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aliona Prinzessin
Petite Princesse
Mar 8 Aoû - 17:46
Hello yeeaah!

Merci beaucoup pour vos bienvenus ! C'est adorable buuh (et étrangement rapide, cette VITESSE :out:) J'espère que le début du caractère vous plaira autant et faire une enfant a toujours été l'un de mes grands rêves de RP =w=

Encore merci à vous 2 o/

PS : je survivrai dans ce monde de brute YAAAAAAAAAAAAAAAH

BUUH BUUUUUUUUUUUUUUUUUH JE SUIS DANS LA MERDE OMG :fuis: (Influencabilité 5, c'est très influençable ou pas ?)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 915
Quartier : Kabukicho
Date d'inscription : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Lewis White
Fayotte by Aloïs !
Mar 8 Aoû - 18:06
Petite incrustation pour te dire qu'en effet, 5 est le niveau le plus haut, donc tu seras beaucoup plus influençable qu'un autre.




✿ Merci Kamy pour l'avatar & la signature.
✿ Merci Aliona pour l'avatar.

#ec838c.
L'œuvre d'art du Caddie. By Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 792
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Mar 8 Aoû - 18:13
*Arrive, choppe la petite blonde dans ses bras et as la main pas loin de son arme de service au cas où, JURE DE LA PROTÉGÉE A TOUT PRIX* #NaokimodeGrandFrère:ON

Plus sérieusement ; Bienvenue a toi petite choupinette ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 13 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 37
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aliona Prinzessin
Petite Princesse
Mar 8 Aoû - 19:42
HELLOOO O/
Buuuh je me repete =w= Merci pour les bievenus, vous êtes adorables heart
*câline grandfrèrenaoki* Merci pour la protection, c'est un honneur =w=

STEPHEN
AH
AH
Ce graph était magnifique, je suis tombée amoureuse de ton style ! Il est si pur, si subtil, j'adore tellement ce vava ! Merci infiniment pour la cadeau, tu es un ange ! heart
(Je veux le lien Stephen, j'aime les liens fort fort !)
((Me parle pas de ma poisse D: Une enfant avec 5 et A, je souffre D:))
heart sur vous !


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 8 Aoû - 20:29
Adorable cette petite coeur

Bienvenue parmi nous et amuse toi bien ! heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 2
Messages : 52
Quartier : Ueno
Date d'inscription : 10/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Keiji Nomura
bbchat de Lupo
Mer 9 Aoû - 1:54
Bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plairas parmi nous ! coeur

Ton avatar est trop mignooon, j'aime le rose. (bravo stephen gn, j'aime ta façon de graph) Aliona c'est mignon aussi comme prénom ! En tout cas même si t'es toute mignonne, tu n'as pas vraiment de chance avec ton Blood A et ton influençabilité de niveau 5 D:
Et puis tu m'expliques le "Collégienne officiellement, apprentie exorciste/Prêtre officieusement"..? Je m'y attendais pas ! XD

Bref, je verrai bien tout ça plus en détails avec l'histoire, bon courage pour la suite de ta fiche ! heart



You're gonna see it someday
my attention for you
even if it's not what you need



FICHELIENS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 13 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 37
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aliona Prinzessin
Petite Princesse
Mer 9 Aoû - 17:53
HELLO O/ heart
Merci pour vos bienvenues encore une fois =w=
Keiji = J'ai tout expliqué pour l'exorciste :pioufpioufladetermination:
Et oui, je remercie encore Stephen pour son graph qui beaucoup trop beau pour les mortels bfbfb

ET J A FINI
J'espère que tout ira o/


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Mer 9 Aoû - 22:53
Tu es validé(e)
Mon dieu, ce fut une loooongue présentation à lire o/ J'ai été courageuse et très attentive *se lance des fleurs* Je ne trouve rien à redire héhé

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Pour obtenir ton logement, il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview mensuelle pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: