Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Bravo, tu les as eu tes deux places sur la PA héhé Profite bien de ce moment, cela ne durera pas é_è Je crois encore au fait qu'Aaron puisse un jour arriver premier pour les votes o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Ce mois-ci, tu obtiens la première place pour les votes, et tu arrives première ici ! Yeah *lance des fleurs* Toutes mes félicitations Monsieur le policier o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Le Mihamag #3 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 3 - Le recensement s'est terminé le 20 septembre 2017 et 19 membres ont été supprimés. =/
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tsugen Terselü ~ Pourquoi ?! - Chh .. ~ [Terminé]
avatar
Age : 20
Age vampire : 157 ans
Messages : 59
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Tsugen Terselü
Prince des Voleurs , toujours à l'heure ~
Dim 6 Aoû - 18:36
Tsugen Terselü
VAMPIRE
" L'espoir fait naitre la naïveté, n'est - ce pas très chère ? "
Mon Caractère -



" Tsugen, est une personnalité plus communément désigné comme une personne "égocentrique". Il est de nature calme et sympathique aux premiers abords. Ayant un caractère totalement contraire à la personne asociale, il aime et chérie la relation et le contact que lui apporte les êtres humains. Il réfléchit beaucoup au sens de la vie, et aime souffrir des divers mystères, qui n'ont malheureusement pas de réponse cohérente au sens unique que lui dicte son destin.

Il ne se considère pas comme vampire à part entière et vous répondra toujours n'être aucunement différent des hommes. Il défend, de manière systématique, que la différence est essentiel au monde qui est le nôtre. Il ne porte la plupart du temps, son activité, qu'au débat incessant sur les mécanismes social qui régit les peuples du monde entier.

Il a pour habitude de développer comme sujet principal, le raisonnement sur la méprise qu'envers la haine et l'incompréhension que se porte la société à elle-même.Si vous le rencontrez un jour, vous penserez premièrement qu'il rêve, mais non, un tumulte perpétuel remue ses méninge et crée en lui cette pseudo rêvasserie.

Il a un goût fort prononcé pour la musicalité des choses et les différents thèmes variés que lui apportent chaque chose qu'il découvre. La culture humaine comme la religion, la science , la politique et tout sujet qui amène à une réflexion profonde. Il pense et affirme souvent que tout est basé sur un cycle fermé, une boucle dont il faut cerner dans les moindre détail.

Vous l'aurez compris, il n'est pas bête, mais n'aime pas se mettre avant  alors qu'il essaye clairement de faire comprendre que l'arrogance n'est pas une mauvaise chose.

Il trouve un certain ennui pour les choses qui ont déjà une réponse, mais il est bien obligé de s'y contraindre, car il ne trouve pas de personne aussi insensé que lui ... mais qui sait, peut être qu'il trouvera dans les prochains siècle à venir.

Ce grand homme est un être plutôt mystérieux si vous le regardez et que vous cherchez une personne intrigante et sombre. Mais si vous ne cherchez rien, cet homme ne sera rien pour vous. "


Mais vous pensiez que c'était trop beau pour être vrai ? Un homme doué de paroles, qui aiment à parler de tout et de rien ? Décrire sa personne a la troisième personnes c'est bien quand on est un parfait menteur et un joueur talentueux, qui sait parler aux gens afin de les transformer en pauvre mouton qui suit le berger.

Choqué ? Moi je ne le saurai étrangement pas. C'est juste qu'il faut savoir monter pour redescendre un beau ou triste jour. Je vous avoue que tout ce que j'ai dit est la vérité, mais voyons. Si le clair de lune est si beau le soir, c'est parce qu'on sait qu'elle ne l'est pas tout le temps. Il a bien des gens qui sont totalement stupides et contradictoire à ce qu'ils font paraître. Moi je suis bienveillant comme un pur monstre sans cœur.

C'est pour ça que si vous ne faites pas attention, vous pourriez vite tomber sur un fourbe et un menteur comme moi. Je suis une leçon de vie, et je suis surtout un pêché pour ceux qui ne le savent pas. Mais tout cela est bien risible. Car ceci étant une fiche descriptive de mon comportement. Vous ne savez encore rien.

Je suis la sagesse et l'amour comme le mépris et la haine. La bonté et un être modeste comme la cruauté et l'arrogance en elle même.

Je suis ce que vous n'êtes pas, je suis d'ailleurs ce que vous avez toujours voulu.Ou bien ce que vous croyez toujours dans l'ombre, alors que je brille dans la seul lumière de ce monde noir qui vous entoure.

Je suis le Némésis de ce confort que vous procure cette fameuse sécurité. Une belle lame qui transperce votre chaire qui est aussi affaibli et saignante, par votre nature de pauvre agneaux. Mais je suis le réconfort de cette douleur que votre cœur rejette.

Je suis votre interdit, je suis votre désir, et les pulsion de ce sentiment divin, vous dépassera, et causeront votre perte.

Age humain : 18 ans
Age vampire : 157 ans
Nationalité : blabla
Sexualité : Femme
Métier : Dealer de drogue
Taille : 1m90
Poids : 80 kg
Yeux : Rose foncé/bordeau
Cheveux : Blanche / Bleu - Vert pétrole
Autre : Continuité d'une cicatrice sur le cou jusqu'au coté gauche, au bord du menton
Autre : /
Autre : Musculature svelte
Validé par Gabriel
Nanatsu No Taizai ◄ Baan ► Tsugen Terselü


Mon Histoire -


Prologue [Père:
 

Je suis née en 1860, dans le Château de Bran. La tradition veux que chaque Terselü ai une descendance arrivé à 300 ans d'existence. Ceux qui a donc mené mon père, Advrigan, au viol d'une de sa femme. Un jour funeste, ou Il avait perdu la raison et s'était libéré d'une complexité encore jamais comprise à ce jour. Il désirait de sa femme un enfant pour respecter la règle imposé par sa famille depuis des génération et des génération.

Advrigan, eu pour la première fois, et à l'intérieur de cet homme sans foi ni loi, était revenu ce cœur et cet amour familiale perdu dans sa jeunesse. Au prix d'une vie, malheureusement. Ma mère, dont je n'ai jamais connu le nom, s'était suicidé quelque année après, ne pouvant vivre et éduquer un enfant qui deviendrait comme son père.

Mon enfance a été des plus normal par la suite, ou plutôt d'un vide sentimental durant 18 ans. Aucun amour maternel et paternel, élevée dans la haine et la pitié d'un Vampire qui devenait fou. Mais je crois que rien d'humain n'était apparu en moi. Je paraissais comme des réponses de oui et de non, et de refus de la tête pour toutes les activités, que les enfants normaux était supposé faire pour profiter de la vie. Moi je n'étais juste qu'un enfant qui mangeait lors de dîner silencieux entre père et fils, qui étudiait sans cesse, dans une grande bibliothèque au rythme machinal d'un robot, et qui dormait seul dans une chambre, sans derniers baisers de parent qui veille sur vous, après une belle histoire racontée.

Le vide complet, je n'aimais rien, et je passais la plus grande majore partie mon temps à essayer de comprendre les origines même de mon existence. Mais ce ne fut sans résultat jusqu'à l'arrivée d'un jour important, et une sorte de renaissance de ma personne.

Mon père m'avait invité à discuter avec lui autour du feu, dans l'âge de ma majorité. Et il semblait mourir à petit feu de tristesse et de dépression. C'était l'unique fois, où nous nous rencontrions pas, dans le seul but de diner dans un silence lugubre.

Il était dix-neuf heure du soir, une belle ambiance de musique classique, parcourait les murs de la chambre. Advrigan, avait la tête dirigés vers une lettre et un verre sur la table. Lorsque j'entrais dans la pièce sombre et éclairé par la seule lumière faible du petit feu de la cheminée. Je m'étais avancé calmement, pour me saisir de cette lettre. Je n'avais pas essayé de le réveiller, et me posant dans le creux du fauteuil d'en face, je la lisais avec attention.

"Cher Tsugen, mon fils,

Je ne sais par quoi commencer, et pourtant, pendant ces 18 ans, rien entre nous ne s'est passé, rien entre nous ne s'est dit, et aujourd'hui , rien ne changera, car je te dis ces derniers mots mon fils,

Excuse moi, pour cette vie qui te condamne à boire le sang et a manipuler les autres. Te voir, me rappelle ta mère et savoir que je n'ai pas eu la chance de vivre une vie à trois, m'attriste encore plus en circonstance.

[...]

Aujourd'hui désolé , mon fils, tu es seule, et tu dois te débrouiller seul, car tous les servant de cet endroit son mort, au moment où je te parle.

Je te met dans cette situation pour que tu puisse savoir ce que ton père a connu à ses 18 ans. Aujourd'hui tu dois vivre ta vie par tes propresmoyens.

Si tu pense que ceci est la pire chose que d'abandonner son fils à son triste sort .. détrompe toi .. Je préfère mourir, et te laisser la liberté pour les siècles à venir.Au revoir mon fils, je t'aime ..."

Certain aurait pu trouver absurde que je pleure dans ce genre de moment. Mais ce fut le cas, et je ne sais pourquoi, peut être était ce parce que j'étais seul, ... réellement seul. Mon père n'avait pas menti, il avait sûrement demandé à un servant dévoué de tuer tout le service du château et de se suicider par la suite. Quelle fin tragique ..

Après cela, j'étais contraint de brûler tout le château, comme m'avait demandé mon père, et je partis de la maison avec un sac rempli avec quelque vêtement. Certain se disent sûrement que j'ai été stupide de brûler un aussi beau bâtiment, ... et que j'aurai pu continuer à vivre dedans. Mais plusieurs raisons logique et personnel, ne m'y retenais pas. J'aurai pu, ne pas la brûler, mais mon père était un vampire et si quelqu'un découvrait les corps, il y aurait sûrement eu des conséquences non voulu par la suite.

- Année 1879... -

Je dormais dans la rue, et sur les trottoirs. Je ne faisais que chercher un but, quelque chose à faire de ma vie. Mais rien ne me donnait l'envie de tout ça. Je ne faisais que recommencer et recommencer, ce que les bonniches et major d'homme m'avait appris à faire: manger, étudier, et dormir. J'attendais ce moment fatidique qu'avait cité mon père, quand je commencerai à sentir les premières envie de sang. Mais rien ne venait, et pourtant ma patience était grande.

Ce que je voyais dans le ciel chaque nuit, était toujours le même astre opalin, la lune qui était la seule qui me tenait compagnie. C'était une lueur dans le ciel qui faisait la veilleuse du soir. Une brillance qui était présente pendant deux semaine et qui disparaissait aussi vite qu'elle était venue. Un cycle éternel, qui représentait bien une partie de l'homme.

Je regardais la pleine lune monter dans le ciel et quand elle reflétait sa douceur blanche sur l'herbe fraîche accueillant la rosée du soir, j'y voyais les perles brillantes d'un magnifique froid ... Ce froid que donne l'immensité de l'espace et de ses contrés bercées par les étoiles, les unes plus loin que les autres. Malgré un hiver si étrangement glacial, on voit de l'herbe sèche et colorée par les chaleurs passées, les chaleurs australes.

On sait, quand on regarde les étoiles, que leur distance et leur horizon, si lointain montrent en réalité ce qu'elles étaient, par avance. Mais il y a ce noir, représentant peut être, les stupides individus sur Terre et ces personnes affectées par le vice de l'ignorance. Néanmoins, ces particules blanches à nos yeux dans une pénombre éternelle manié sous les force de l'indomptable ... rend important la présence d'un contraste évident. Elles se montrent meurtris, d'un bleu clair opalin, d'une apparence gelée, mais chatoyant dans ce vide inconsidéré.

En eux, au plus près d'elle, une chaleur intérieure incroyable ... Mais que pouvons savoir si cela est encore vrai ou non ... Seul le temps est infini et ce qui est matériel, fini par disparaître. Malgré qu'on essaye de comprendre l'origine de leur être, elles finissent par mourir, en laissant un spectacle merveilleux ....Pour les plus petites aux moyennes .. Une explosion sans mot pour la décrire, témoignant d'un amour dédier à la contemplation, dans une vie de mortel rythmé par les heures... Cependant .. Pour les plus grandes ... un trou sans fond, aspirant les lumières de toute provenance ... un manque de savoir sur leur être, un souvenir, une nécessité perdue, implicitement laissé par la personne qu'on a aimée ...

Cela faisait plusieurs mois, et j'avais l'allure d'un pauvre homme dans la rue. Les gens dévisageai la pauvre chose qui jonchait le sol. Malchanceux de la vie.

Et Ce fut un soir d'hiver, en décembre, qu'il semblait que la fin était proche pour moi. Une fine couche de neige avait recouvert les sols de la ville. Une jolie jeune femme traversait dans la rue alors que minuit sonnait sur la grande horloge de l'église. Derrière elle, deux hommes aux airs perfides et pervers, semblant la suivre à une distance d'une vingtaine de mètres.

A cette heure, il n'y avait presque personne dehors.

Les deux hommes accéléraient le pas pour rattraper la jeune fille qui , pris par suprise, commença à crier à l'aide. Ce que je ne compri pas tout d'abord, c'était pourquoi ces hommes agressaient une personne devant un témoin. Même si j'étais un pauvre gars qui n'avait pas connu la compassion ou l'entre aide, je n'étais aussi déraisonnable. J'étais témoins de ce spectacle désolant, et pour une nouvelle fois, je pleurai de ne pouvoir rien faire ...

Il me restait peu de force et peut-être que si je m'endormais alors je mourrais dans le plus grand des calmes .. rejoindre mon père et ma mère .. était mon seul souhait .. Je fermais lentement les yeux, attendant que la fatigue ai le dessus sur moi ...

Mais quelque chose semblait parcourir tout mon corps. Un frisson , un tremblement, une température inconnue. Une hausse pour arriver à un froid encore jamais ressenti. Mes yeux devenaient rouge petit à petit, et je sentais mes lèvres quelque peu se déchirer sous les monstrueuses canines qui s'allongeaient. Les veines qui joignaient mes globes occulaires, et qui parcourait ma tempe, déplacer à toutes vitesse, du sang décoloré et noir. Une force incontestable pris mes muscle pour me relever sans plus attendre. Je ne contrôlais plus rien, je n'étais plus que le spectateur de mon corps qui se dirigeait vers les deux hommes, abusant de la jeune femme.

[Il y a à la ligne, un spoiler : "AMES SENSIBLE S'ABSTENIR" ouvre a la petite partie manquante de l'histoire]
ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR:
 

Une chose me venait au nez, et à la vue, l'odeur et le rouge écarlate du sang qui coulait du front de la jeune femme. Stupéfait de constater, que celui-ci qui n'avait rien à avoir avec le sang dégoutant des deux énergumène. Je me retissais à faire cela. Je pensais d'abord que c'était une poussé d'adrénaline alimenté par le désir d'aider cette femme, que mon sang vampirique s'était réveillé. Mais non .. c'était l'appel du sang ...

Je sentais le battement de son cœur, et je sentais cette artère qui ne demandait qu'à être mordu .. je ne pus m'en empêcher ...

- Année 1910 à 2017 -
Pendant cette longue période, s'était déroulé trois événements qui laissa place trois évènements majeurs. La disparition du soleil et la période sanglante, fut pour moi assez amusant .. et fut la période où je n'avais jamais été autant sucer de sang. Je ne savais pas si tout cela était bon .. mais lorsque la loi de paixavait été instauré, j'eus du mal à calmer mon jeu, et mon envie de meurtre déchainée.

J'avais passé mon temps à airer dans les villes, cherchant des femmes et des hommes comme proie facile pour me nourrir. Je n'étais pas le genre qui plaisait a certains hommes, même les plus disposés pour avoir une partie de jambe en l'air. Mais la seule chose qui animait, mes bras, mes pieds, ma bouche, et tout mon corps, était cette soif de sang, impossible à satisfaire. Il fallait que je cherche un endroit où je pouvais rester et m'alimenter.

Aucun diplôme, aucun argent, aucun lieu pour rentrer et se reposer le soir. Je devais me lancer dans un travail malhonnête pour pouvoir chercher une vie plus convenable.

J'arrivai en Corée du Sud, pour pouvoir me faire un peu de monnaie en tant que livreur en échange d'un petit pourcentage. Puis je montais rapidement et devenais un dealer à part entière, gagnant beaucoup plus. Nombreuse fois je pus me faire prendre, et nombreuse fois, j'avais facilement de me défaire de la police. On m'appelait , "Fokkusu", le "renard", et très vite je devins un pilier du cartel. Je montais alors assez vite les échelons, et j'avais occasionnellement appris beaucoup de langue. Le chinois, le coréen, le mandarin, et le japonnais.

Avec tout l'argent, je comptais aller à Mihara, pour m'y installer. Le logement ne semblait pas cher et puis. Ce n'était pas non plus une raison pour arrêter ma source de revenu , qui pouvait être très utiles.

Pendant tout ce temps j'avais appris à être une mauvaise personne de la société, mais je continuais à faire ce qu'on m'avait toujours appris à faire: Manger, étudier, dormir. C'était inscrit en moi, et je ne comptais pas profiter de la vie comme une personnes qui aiment stupidement  les choses pour ce qu'elles sont. J'étais une bête sauvage , maline, qui comptait bien se nourrir jusqu'à la fin des temps.

Je traîne maintenant dans les rues de cette belle ville, à la recherche encore et toujours .. du sang A .. ce délicieux sang auxquelles je ne pouvais pas résister.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 19 ans
Influençable : Niveau 2
Messages : 237
Quartier : Takeshita
Date d'inscription : 11/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Noah A. Miller
Petit(e) Prince (des nudes )
Dim 6 Aoû - 19:33
Bienvenue heart

Ton personnage à l'air d'être une sacrée enflure pas très commode. Mais c'est bien, il en faut /pan/ (puis c'est cool krkr)
En plus il est dealer, c'est pas très légal mais ça manquait c:
Hâte de voir la suite de ta fiche en tout cas !



Fiche x Liens
Noah rêve en #a9c9c9

Œuvre d'art du Caddie::
 


La boîte à compliment:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Dim 6 Aoû - 19:40
Coucou et bienvenue sur le forum !
Je vois qu'on a encore un vilain pas beau méchant vampire mais qu'est ce que je peux dire à ça T_T
Je vais juste rester loin de toi et puis c'est tout D=

Bonne continuation pour ta fiche et fais moi signe quand tu auras terminé coeur

Des bi'ous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 915
Quartier : Kabukicho
Date d'inscription : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Lewis White
Fayotte by Aloïs !
Dim 6 Aoû - 20:27
Bienvenue sur le forum, très cher.
J'ai hâte de connaître la suite de ta fiche (et de ton caractère ?). Bonne chance pour le reste de ta présentation.
coeur




✿ Merci Kamy pour l'avatar & la signature.
✿ Merci Aliona pour l'avatar.

#ec838c.
L'œuvre d'art du Caddie. By Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 22 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 314
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 12/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Lun 7 Aoû - 11:55
Coucou toi !

Bienvenue à toi ! Moh c'est quoi ce caractère ? Et ce métier, hmm ? On pouvait pas se trouver un métier honnête ? Hmpf. Que je ne te vois pas traîner près de la bibliothèque, je veux pas de ça éuè



Elle bégayera en #006633
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 22:22
Bienvenue à toi copain vampire, amuse toi bien parmi nous ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 22 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 314
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 12/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Lun 7 Aoû - 23:24
Tu es validé(e)
Oy ! Je sais les raisons, mais attention tout de même aux fautes ;3

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Pour obtenir ton logement, il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview mensuelle pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI





Elle bégayera en #006633
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: