Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ KAMY HYAKU ► Woaw tu votes plus vite que ton ombre D= Va falloir ralentir la candence, les gens ne peuvent plus suivre o/ Enfin... non héhé vote vote, vote pour ta vie yeah \o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Tu froles la première place pour les votes mais tu arrives bien première ici alors toutes mes félicitations très chère o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Afin de faire un ménage de rentrée dans les membres inactifs ou désireux de nous quitter, un recensement à lieu jusqu'au 20 septembre 2017 ! N'oubliez pas d'aller vous faire recenser afin de récupérer votre couleur ♥
News # 3 - Le Mihamag #2 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: Mihara & ses environs :: Le quartier « Ueno » Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mission Retrouvailles | PV Aaron
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Jeu 3 Aoû - 23:38


Aaron


Naoki

« Mission Retrouvailles »
Je t'ai manqué Ron' ?
Le jours commencer tout juste a baisser sous le bruit des petit cliquetis de claviers. La journée avait été assez tranquille comparée a d'autres, voir même trop tranquille pour le brun qui était un peu frustrés ces derniers temps, il devait se contenter de dispute de couple et autres bagarres de bars, non sans parler des canulars téléphonique, et là, il s'occuper de boucler son rapport sur une histoire de détournement de fond ; un comptable véreux qui en avait profiter pour se faire de l'argent sur le dos d'un patron d'une grande entreprise et qu'il avait finalement arrêté la veille. Soit il était poursuivi par "pas de chance ", soit on se moquait de lui. Il n'était franchement pas devenu policier pour ce genre de choses, il valait mieux que ça, cette ville valait mieux que ça.

Il jeta un petit coup d'œil à l'heure qui se trouvait en bas à gauche de son écran et réfléchit à ce qu'il l'attendait après. Le programme ? Une patrouille de nuits avec un autre collègue que celui qu'il avait l'habitude d'avoir, ce qui n'était pas plus mal, il espérait juste que ce ne soit pas un autre blasé de la vie qui le suivait juste parce qu'il fallait qu'ils soient deux. S'il se souvenait bien, son nom de famille était "Niles", un nom peu commun au Japon, mais étrangement familier pour Naoki, sans qu'il n'arrive à se rappeler du visage du concernés. Avec tous ceux qu'il avait pus croiser dans sa vie, c'était un peu normal.

On a sûrement déjà dû travailler ensemble. Tout simplement.

C'est donc décontracter qu'il classa son affaire et attrapa sa casquette de service pour se rendre au garage, il était en avance, et même un peu trop pour ne pas changer, à croire qu'il aimait être le premier arrivé. Mais après tout, il avait terminé son travail pour le moment et était assez curieux de voir la tête de son nouveau partenaire, personne n'avait rien à redire sur ce qu'il faisait, alors il avait bien le droit de perdre quelques minutes à attendre.

Il s'appuya dos contre le mur, a quelques pas de la porte pour êtres sûr de pouvoir surveiller les allées et venue en se faisant facilement remarquer et quelques minutes plus tard, il vit son collègue arriver. Il entrouvrit la bouche, surprit en reconnaissant l'allure taciturne et les cheveux noirs de celui-ci, puis il afficha un grand sourire, il savait bien qu'il connaissait un Niles ! Ils étaient amis à l'académie et se taquiner déjà souvent à l'époque, puis ils avaient passer les concours d'entrée ensemble. Coup de chance, maintenant, ils se retrouvaient à travailler dans le même commissariat ! Jusqu'à maintenant, c'était assez rare pour lui de recroiser des personnes avec qui il avait sympathisé, du coup, il avait l'air encore plus lumineux que d'habitude.

« - Aaron ! Ça fait un bail ! Dit donc t'es toujours de nuit pour qu'on ne se soit pas recroisé plus tôt ? Comment tu vas ? T'as des projets intéressants en ce moment ? »

Assez tactile pour un Japonais, Le brun passa son bras autour des épaules du plus grand pour lui faire une accolade, décidément content de l'avoir revu, il ne tenait plus en place mais il ne fallait pas croire qu'il en oublier le travail pour autant. Il alla tranquillement à la voiture en écoutant les réponses du noiraud, le sourire aux lèvres tendis que son énergie contraster avec le calme de l'autre homme. Juste avant de monter, il s'arrêta devant le capot, un sourire d'ange qui ne présager rien de bon.

« - Par contre je te préviens, c'est moi qui conduis ! »

Pour ça, il ne lui donner pas trop le choix, a moins qu'il ne veuille avoir un excité sur le siège passager qui continuer de le harceler de questions ou en train de parler du bon vieux temps, ce qui, avouez-le, n'est pas vraiment l'idéal sur la route.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 322
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 20/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aaron Niles
Justice for all
Sam 5 Aoû - 22:39
La nuit commença à tomber petit à petit. Notre jeune ami se prépara et prit la voiture en direction du commissariat. Aujourd'hui était un jour quelque peu spécial pour lui. Son boss avait enfin réussi à lui trouver un collègue avec qui il allait pouvoir effectuer ses rondes. Il aura fallut attendre un moment pour que son supérieur daigne bien vouloir lui trouver un partenaire. Malheureusement, il ne savait pas encore le nom de son nouvel acolyte. D'après le chef, la personne concernée était quelqu'un qu'il connaissait.

Aaron avait beau se creuser la tête depuis plusieurs minutes, rien ne lui venait à l'esprit. Enfin... on verrait bien. Il passa le badge sur l'entrée principale, et se dirigea vers son bureau. Il prit quelques paperasses récapitulatives de l'itinéraire à prendre, puis se dirigea vers les garages. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, le jeune homme eût à peine le temps d'entendre son nom qu'une silhouette se rua sur lui. Après quelques courtes secondes de confusion, le jeune homme reconnu immédiatement la personne à qui il avait affaire. Une voix d'excité du bulbe comme ça, il n'y en avait pas deux.

"N-Naoki ?"

Le jeune homme tapota timidement le dos de son acolyte avant que ce dernier ne veuille bien le lâcher. Pour une surprise, c'était une surprise. Depuis le dernier concours, Aaron n'avait pas revu sa canaille favorite. Il faut dire aussi que niveau relation, Naoki constituait quasiment la seule personne avec qui il s'entendait plutôt bien. Non pas qu'il était asocial avec ses autres collègues, mais il n'avait jamais vraiment l'occasion de faire connaissance avec d'autres personnes.
En tout cas, le jeune homme était ravit de revoir son ancien camarade. Affichant un sourire on ne peut plus amical, Aaron s'empressa de répondre aux questions que lui posait le petit nerveux.

"Eh bien, ça fait un moment en effet. Je suis quasiment toujours de nuit donc pas pratique pour se rencontrer. A part le boulot, pas grand chose de nouv..."

Il s'arrêta net. Le jeune homme repensa immédiatement à l'affaire qu'il avait traité il y a peut de temps. La boule au ventre commença à monter en lui. Il s'efforça de changer de sujet afin de ne pas aborder cette histoire houleuse pour le moment.

"On parlera de tout ça en chemin."

Naoki manifesta son envie de conduire, au plus grand désarroi de notre jeune ami. Non pas qu'il mettait en doute les compétences de son nouvel acolyte, mais il avait comme le pressentiment que le trajet risquerai d'être aussi débordant d'énergie que le conducteur. D'un signe de la main, Aaron fit signe à son collègue de prendre la place du conducteur, étant-donné qu'il n'avait guère le choix. Notre jeune ami s'installa tranquillement à côté et claqua la portière. Il ouvrit son dossier et montra à Naoki le parcours à effectuer.

"Rien d'exceptionnel, j'imagine que depuis le temps tu connais la routine."

Il croisa les bras derrière la tête, attendant que son collègue démarre. Machinalement, Aaron activa la radio, un de ses réflexes quotidiens, histoire de rythmer un peu la nuit. Il regarda de nouveau Naoki, visiblement toujours aussi surpris de le voir en tant que nouveau partenaire.

"Et toi que deviens-tu depuis le temps ? T'habite dans le coin ?"

Si ça se trouve, les deux policiers n'habitaient pas loin l'un de l'autre. Avec un peu de chance, ils pourraient se rencontrer dans d'autres circonstances que celles du travail. C'était toujours sympas de sortir boire un verre avec un collègue. Et puis, après tout ce temps, retrouver une vieille connaissance réchauffe toujours le cœur. Aaron, bien que restant comme toujours professionnel, était on ne peut plus ravit de revoir une tête qu'il appréciait.




La crédibilité :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Mar 15 Aoû - 18:31


Aaron


Naoki

« Mission Retrouvailles »
Je t'ai manqué Ron' ?
Le brun légèrement plus petit avait trouve ça bizarre qu'il s'arrête dans son élan, mais il n'avait pas voulu s'attarder sur le sujet. Il n'était pas du genre à forcer les gens a parler s'ils ne voulaient pas, encore moins un ancien ami comme Aaron, il lui laisserait le temps ou au pire, il lui poserait des questions plus approfondis plus tard, quand la situation seras plus appropriée. Ou alors quand sa curiosité le rendrais intenable, au choix.
Au signe de son collègue, il afficha un grand sourire satisfait et s'empressa de monter dans la voiture côté chauffeur, il jeta un petit coup d'œil à l'itinéraire et mis le contacte en marmonnant plus pour lui-même.

« - Patrouille de Ueno hein ? »

Il roula de manière assez tranquille en les faisant quitter le parking, légèrement pensif quant à leur lieu de travail cette nuit. Comme il s'agissait du quartier marchant, ce n'était pas le plus calme de la ville, la nuit, c'était même un véritable coffre au trésor pour les plus aventureux, mais ce n'était pas non plus le quartier qui leur poser le plus de soucis, il était fort probable qu'il ne se passe rien pendant leur ronde et qu'on finisse par les demander ailleurs.
Le sourire ne quittant pas ses lèvres tellement il était content d'êtres avec son "petit" Aaron, il lui répondit tout en restant concentrer sur la route. Ce n'est pas parce qu'il n'y avait presque pas de circulation que c'était une raison pour faire n'importe quoi.

« - Yep'! Je suis dans une petite maison, bientôt avec un colocataire. Personnellement, je trouve que c'est le quartier le plus agréable de la ville, en plus le commissariat n'est pas loin alors c'est pratique, sinon, c'est la routine malheureusement. Et toi ? T'es aussi à Yanaka ? »

Quelque part, il se doutait que son ami lui avait posé la question parce qu'ils étaient dans le même coin, et si effectivement, c'était le cas, il n'allait pas se faire prier pour venir l'embêter pendant les horaires où ils ne seraient pas en services. Maintenant qu'ils s'étaient recroisé, il allait faire en sorte de recommencer a le balader partout comme avant. Au feu rouge, il en profita pour observer son collègue avec son petit sourire d'imbécile heureux et par la même occasion lui poser d'autres questions peut-être un peu plus "intime".

« - Sinon, toujours célibataire ? »

Oui, il était direct, et il ne voyait absolument pas ou était le problème.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 322
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 20/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aaron Niles
Justice for all
Mer 30 Aoû - 16:04
A la plus grande surprise de notre jeune ami, Naoki conduisait plutôt bien, et avec prudence. Finalement, ce n'est pas parce qu'on déborde d'énergie qu'on ne fait pas attention au code de la route. Pour le coup, la soirée s'annonçait sans trop d'encombre, ce n'était pas plus mal.  De plus, l'excité de service semblait bien enclin à la discussion. Ainsi donc, nos deux policiers habitaient le même quartier. C'était le genre de nouvelle qui annonçait des soirées bien arrosées. Aaron était ravi de savoir que son collègue se trouvait à quelques pas de chez lui. Même si la solitude ne l'avait jusqu'à lors pas plus dérangé que ça, il faut bien avouer qu'une présence non loin de soi rassure toujours.

"Un coloc' hein ? Tu perds pas de temps toi"

Il esquissa un petit sourire histoire de taquiner un peu son collègue. Afin de ne pas le gêner davantage (après tout, Naoki faisait bien ce qu'il voulait de sa vie), Aaron tenta de redevenir sérieux et répondit à la question que son acolyte lui avait posé.

"J'habite également là bas, oui. C'est vrai que le quartier est plutôt sympas. Et surtout calme"

Calme. Bon sang que ce mot faisait du bien à entendre. Pas de moto qui démarrait en trombe, pas l'ombre d'un bruit de voiture ou autre chien qui hurlait à la mort. Non. Juste le silence. Quoi de mieux pour pouvoir se reposer et se concentrer tranquillement ? Pour le coup, il était assez étonnant de trouver des coins comme ça dans une ville aussi animée.

Et pourtant, la nuit, tout Mihara dormait paisiblement. Aaron regardait dehors, histoire de repérer d'éventuelles "anomalies". Comme d'habitude, il n'y avait pas grand chose à voir. Seuls les bâtiments endormis et les arbres bougeant faiblement sous la brise nocturne. La ville défilait tranquillement dans la pénombre, tandis que le moteur ronronnait. C'est alors qu'à la plus grande surprise du jeune homme, Naoki lui décocha la question la plus épineuse qu'on lui ai jamais posé.

"Célibataire" ? Libre comme l'ai- Non. A force de vouloir trop jouer sur l'autodérision, on fini par se mentir à soi-même. C'est vrai que la compagnie d'une femme serait grandement profitable à notre jeune ami. Bien sûr, il avait déjà songé à se caser. Mais dans les faits, ce n'est pas avec des réflexions qu'on trouve l'âme-sœur. Et puis, il y avait toujours une bonne raison pour ne pas se bouger. Trop fatigué, trop de boulot, peur de s'engager, etc... finalement, mieux valait rester évasif sur le sujet.

"Si on ne considère pas le boulot comme une femme, alors oui, je suis toujours célibataire"

Bon, au moins, ça a le mérite d'être clair. Allez, ce n'était pas le moment de ce morfondre. Après tout, il avait retrouvé son agité de service. Au final, mieux valait en profiter, sans bien sûr perdre de vue qu'ils étaient en service, et qui fallait rester à l'affût. Mais étant-donné qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter pour le moment...

"Et toi espèce de don juan ? Tu dois en faire tomber plus d'une, non ?"

A vrai dire, Aaron a toujours été persuadé que Naoki était un tombeur, du fait de son côté extraverti. Il paraît que les femmes aimaient bien les types sûrs d'eux et qui les font rire. Certes, son collègue était un peu plus petit, mais il semblait compenser largement par son physique avantageux et son aura de bonne humeur. Aaron une fois de plus, tenta de ne pas trop entrer dans la vie intime de son ébouriffé préféré.  

"Je parie que t'as un tas d'anecdotes savoureuses à raconter.  On pourra en discuter autour d'une bonne bière à l'occasion".

Façon très polie pour lui de dire qu'il commençait à en avoir marre de la routine et qu'une bonne murge serait la bienvenue pour oublier le boulot l'espace d'un instant. Mais en attendant, il fallait se concentrer tant bien que mal. Difficile quand on veut absolument rattraper tout ce temps perdu.




La crédibilité :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Ven 1 Sep - 0:50


Aaron


Naoki

« Mission Retrouvailles »
Je t'ai manqué Ron' ?
Le sourire aux lèvres face aux petites taquineries de son collègue, il se mit à rire quand celui-ci sous-entendait qu'il était plutôt marié au travail. Mais quelque part, c'était aussi son cas pour le moment, bien qu'il était plus du genre à sortir l'excuse qu'il n'avait encore trouvé personne qui le mérite.

« Toi, il va falloir que tu trouves une jolie fille qui en pince pour l'uniforme ! »

Il lui fit un petit clin d'œil entendu juste avant que le feu ne repasse au vert et qu'il n'avance de nouveau, tournant a droite au second carrefour, le quartier était limite presque trop calme pour lui cette nuit, mais le bon côté des choses, c'est qu'il pouvait en profiter pour continuer à papoter tranquillement avec l'autre agent.

« Ho, mais tu me connais ! Je les fait toutes tomber, et pas que les demoiselles si tu vois ce que je veux dire... Pourquoi ? Tu veux prendre des cours ? Tu t'en sortais pourtant bien avec ... Hina ? C'est ça ? »

Il avait un grand sourire idiot en conduisant mais rester concentrer sur la route. Depuis le lycée, il savait son ami parfaitement hétéro tout ce qu'il y a de plus banale. En contrepartie, Aaron avait été témoin de la découverte du brun quant au fait qu'il se fichait de ce qu'il y avait dans le pantalon de la personne d'en face, ce qui n'avait pas eu l'air de le surprendre plus que ça. Il n'y avait pas de zone grise entre eux, mais il avait bien envie de sortir ce genre de petites phrase gênantes juste pour l'embêter affectueusement et le taquiner un peu plus. Dans le fond, il était fier de donner une image d'homme sûr et décomplexer qui avait du charme et savait en profiter, même si ce n'était pas totalement vrai, mais ça, il faisant en sorte que personne ne le découvre. Malgré tout, il n'en rajouta pas une couche supplémentaire et se contenta de rire, il aimait bien le côté plus "réservé" de l'écossais justement parce que ça évité qu'il n'aille trop loin et soit obliger de montré certaines faiblesses, il agissait un peu comme un "catalyseur" et empêcher Naoki de franchir certaine limite pour son propre bien avec son unique présence. Il finit par se demander si ce serait toujours le cas aujourd'hui, ce serais amusant qu'il l'engueule parce qu'il voulait absolument foncer dans le tas sans se prendre la tête à mettre en œuvre un plan d'attaque presque trop détailler.
Le demi-allemand tiqua quand il entendit parler de bière et a sa proposition qu'ils se voient hors service, s'il utiliser le mot magique en plus, non seulement, il allait attraper la perche qu'il lui tendait, mais en plus, il risquait de faire en sorte qu'il ne le lâche plus du tout.

« Ne me tente pas ! Ou je te kidnappe après le service au lieu qu'on rentre chez nous dormir ! »

Même s'il regarder la route, on pouvait voir une petite lueur dans ses yeux qui prouvait qu'il était bien capable de le faire et dans le fond, s'ils n'étaient pas actuellement en patrouille, il serait déjà en train de le tirer avec lui a droite et a gauche.
Il changea de nouveaux de rue, suivant scrupuleusement le plan et quelques minutes après une sonnerie d'alarme se fit entendre dans la rue juste à côté, elle venait sûrement de la bijouterie qui s'y trouver. Il freina brusquement avant de faire marche arrière en vitesse et les amener sur le lieu du vol.

« Je crois qu'on a du travail ! »

Comme prévus, une voiture bleu nuit sortait un peu trop rapidement de la petite ruelle ou était la bijouterie, le jeune homme eu un sourire carnassier en coin qui n'annoncer rien de bon en regardant son collègue avant de se mettre a abuser de la pédale d'accélérateur. On sentait qu'il était toujours maitre du véhicule, mais sa conduite n'avait plus rien a voir avec celle tranquille de tout a l'heure.

S'ils croient nous échapper, ils sont mal tomber !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 322
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 20/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aaron Niles
Justice for all
Ven 1 Sep - 18:06
A l'entente des "réconforts" de son acolyte, notre jeune ami esquissa un faible rictus. Même si son avis sur la question était plus ou moins réglé, les dires de Naoki apaisaient quelque peu ses tourments cachés. Même sa vantardise démesuré qui en temps normal l'aurait dépité était la bienvenue. Sacré Naoki, toujours la pêche en toutes circonstances. C'est qu'il ne perdait pas le nord le bougre. En revanche, l'orientation sexuelle de son collègue était totalement sorti de la tête du jeune homme, à tel point qu'il leva les yeux au ciel l'espace d'un instant, le temps de tilter le sens des paroles de son partenaire.

"L'avantage, c'est que tu as toujours eu l'embarras du choix, petit veinard."

A cet instant, Aaron s'en voulait presque d'avoir oublié ce genre de détail. Cela prouvait que le temps était passé bien trop vite. Pourtant, Naoki semblait se souvenir de tout, comme si il n'y avait eu aucune coupure. Notre jeune ami se demanda pourquoi il avait l'impression d'avoir enfoui toutes ces années dans un creux de sa tête sans y repenser. Un simple coup de fil, ou même un sms aurait permis de retrouver son collègue plus tôt. Mais non. Il n'avais pas prit d'initiatives. Visiblement, l'entrain que notre jeune policier mettait dans son travail l'avait obnubilé. Il fallait y remédié au plus vite.

Malheureusement, le faible sourire d'Aaron vola en éclat lorsque son partenaire évoqua le nom d'Hina. Les souvenirs s'entrechoquaient dans sa tête. L'insouciance, les soirées, les histoires...
Même s'il pouffa un petit rire étouffé,  le moral de notre jeune ami commençait à décliner. Cela ne lui ressemblait pas. Tout en sachant pertinemment qu'il se torturait l'esprit pour rien, il ne pouvait s'empêcher de se prendre la tête pour cette aventure vieille de plusieurs années.

"Si je m'en étais aussi bien sorti, ça ne se serait pas terminé comme ça..."

Et allez, comment défoncer l'ambiance, par Aaron Niles. En même temps, son ébouriffé avait tiré sur une bonne corde sensible. Le genre d'endroit où il ne fallait pas appuyer sous peine de voir des démons ressurgir des abysses. En dépit de ce coup de blues, la perspective de traîner dans les bars avec son collègue le rassurait un peu. Après tout, un peu de compagnie faisait oublier tout les souci. A moins que c'était l'alcool... ou les deux. Le jeune homme retrouva néanmoins sa bonne humeur rapidement.

"Je suis bien tenté. Si tu connais un endroit qui reste ouvert la nuit, je suis ton homme."

Et hop ! On oublie ses soucis, et on se détend. Au final, c'est tout ce qui comptait. Pour le coup, notre écossais était presque impatient d'en finir avec cette fichue patrouille. Mais alors que nos deux amis se dirigèrent dans une petite rue, une alarme se mit à retentir. Un braquage. En deux en trois mouvements, Naoki freina et tapa une magnifique marche arrière qui eu pour effet de surprendre le pauvre Aaron qui était à peine sorti de ses pensées. *Hé... hé... hééééééé !*

Le policier s'agrippa à la poignée situé en haut, tant il ne s'attendait pas à autant de réactivité de la part de son collègue. Avant qu'il ne s'en rende compte, la voiture était déjà lancée à l a poursuite d'un véhicule bleu. Le temps de reprendre ses esprits, Aaron ouvrit immédiatement la fenêtre, sorti la sirène, la plaça sur le toit,et l'activa. Mais alors qu'il commençait à rentrer le bras calmement pour ne pas se prendre une branche ou un poteau au passage, il aperçut un objet cartonné sortir violemment par la fenêtre avant de voltiger au loin.

"Merde non ! Le dossier !"

La mince pile de papier se fit emporter par le vent et s'étala sur la route, telle une feuille morte. Tant pis. Il fallait rattraper le criminel au plus vite. Le jeune homme attrapa la radio qui se tenait vers son coéquipier et appela des renforts. A peine avait-il communiqué leur position que la voiture de devant effectua un demi tour inattendu. Aaron regarda autour de lui et aperçut un embranchement qu'il connaissait bien.

"Là attends, je connait un raccourci !"

Dans la panique, notre jeune ami attrapa le volant de la main gauche pour le tourner. La voiture essuya de sérieuses secousses du fait de devoir changer de trajectoire aussi brutalement. Une fois la direction stabilisée, notre jeune ami pointa du doigt la rue qu'il voulait emprunter.

"Désolé vieux, j'ai pas l'habitude que quelqu'un conduise à ma place."

Il analysa l'endroit avec attention, restant aux aguets en cas de pépin, pendant que la vitesse se faisait toujours sentir.

"D'ici, on retourne sur la route principale et on le prend à revers, à tous les coups il va vouloir sortir de la ville ce fumier"

Il n'y avait plus qu'à espérer que les renforts arrivent à temps pour bloquer le passage, sans quoi tout était foutu. Fort heureusement Aaron avait retrouvé son calme et était près à gérer toutes éventualités.




La crédibilité :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Sam 9 Sep - 18:25


Aaron


Naoki

« Mission Retrouvailles »
Je t'ai manqué Ron' ?
Pendant qu'il conduisant en violent totalement et consciemment les lois en vigueur sur les limitations de vitesse, voir même, les limites du code de la route, le sourire carnassier du brun s'agrandit à la réaction de son collègue. L'écossais avait de bon réflexe et la tête sur les épaules, pour ça, il n'avait pas changé et c'était tant mieux, ça lui manqué depuis le temps ! Il ricana en l'entendant râler après le dossier, sûrement que celui-ci avait dû "s'enfuir" par la fenêtre, mais pour le moment, il ne s'en préoccupa pas le moins du monde, ils avaient plus important à faire. À l'appelle de renfort, le brun lâcha la route du regard l'espace de quelques fractions de secondes pour lever les yeux au ciel, déjà que sa conduite pouvait faire stresser n'importe qui, mais ce geste frôler le suicidaire.

On n'a pas besoin de renforts avec notre duo de choc !

Toujours aussi réactif, le brun ne se fit pas prier pour prendre le dit raccourcis sans ralentir une seule seconde, amusée par le réflexe de son collègue d'avoir attrapé le volant, qu'il prenait très bien vu la situation, on lui avait fait pire de toute façon. En plus, pour une fois que ce n'était pas le plus bavard des environs vu comment il se donnait à fond dans la conduite du véhicule, il n'allait certainement pas s'en plaindre !

« - Yes Sir ! »

Il suivit l'idée de l'autre homme, pourtant, alors qu'ils étaient en train de facilement rattraper la voiture bleu nuit qui s'amusait a les faire tourner en bourrique, il avait un mauvais présentement quant au fait que les renforts seraient gentiment en train de les attendre en bloquant la route au cambrioleur, décidant de n'en faire qu'a sa tête et avec toute la confiance qu'il avait en Aaron, qu'il espérait bien que celui-ci en ait tout autant envers lui.

« - Un conseil : Accroche toi. Tu me frapperas plus tard ! »

Brusquement, le brun passa à la vitesse maximum, bien décider a attraper leur hors-la-loi, il se moquait de risquer une surchauffe. Ce qu'il allait faire était totalement inconscient et avait un timing assez précis puisque s'il se rater et bien ... Disons qu'il provoquerait un accident stupide. Mais il était confiant, la monté d'adrénaline aidant sûrement, alors il dépassa l'autre véhicule avant de freiner brusquement en tournant le volant, faisant un magnifique drift, coupant ainsi la route au criminel qui était forcer de freiner à son tour. Pour la suite ? Il suffisait de réagir rapidement. Le brun avait fait exprès que la portière de son collègue soit du même côté que le véhicule bleu pour lui laisser le champ libre, lui s'occupa à peine sortie de la voiture de fonction de tirer dans une des roues avant pour les empêcher de faire demis-tours une seconde fois, parce que oui, il n'y avait pas que le cambrioleur mais aussi une complice qui s'occuper de conduire. Cela dit, le duo était coincé, ils n'avaient pas d'autre choix que de se rendre, ou de fuir bêtement vu que les renforts allait sûrement arriver d'une minute à l'autre. Puisque le contraire n'aurait pas été amusant, ou parce qu'ils étaient tout simplement stupide, ils choisirent l'option numéro deux bien sûr, essayant de s'enfuir en laissant les bijoux derrière tendis qu'ils avaient de nouveaux les agents aux trousses.

Il ne fallut qu'un léger signe entre eux pour que chacun sache qui prendre en chasse, après une prolongation de courte durée de leur course-poursuite, le couple finis menotte aux poignets. Amuser par la situation tendit qu'ils le faisaient monter dans la voiture, Naoki fit un grand sourire a son collègue, il était tellement content de travailler avec lui qu'il n'avait pas les mots pour décrire ce qu'il ressentait, mais ce qui était sûre, c'est que ce petit tour lui avait redonné la pêche.

« - Héhé, on dirait qu'on a eu "Bonnie & Clyde" à nous deux finalement ! »

Mais malgré tout, il était conscient qu'il avait sûrement dû jouer avec les nerfs d'Aaron et s'attendait à se faire frapper. Même si ce n'était qu'un petit coup histoire de puisque son collègue n'était pas du genre violent, le légèrement plus grand était tout à fait dans son droit de lui faire ressentir qu'il n'avait pas intérêt à lui refaire un coup pareil. Cela dit, il ne put s'empêcher de rajouter de son ton toujours amusé en remontant dans la voiture.

« - Tu sais quoi ? T'es bien le premier à réagir avec moi dans ce genre de situation ! Et j'espère que tu te souviens dans quelle rue le dossier, c'est échapper, même s'il ne sert pas à grande chose, ce n'est pas une raison pour qu'on le laisse dans la nature. Après, je t'emmènerais dans un bar sympa, tu vas voir. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 5
Messages : 322
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 20/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Aaron Niles
Justice for all
Lun 18 Sep - 23:49
Bien que la route défilait à vive allure, Aaron restait confiant. Avec un peu de chance, les renforts n'allaient pas tarder, et l'affaire serait réglée en deux en trois mouvements. Mais naturellement, il y avait un facteur que notre jeune ami avait un peu trop négligé depuis le début : Naoki. Et là pour le coup, on peut dire que le policier aurait dû rester sur ses gardes. S'il était plutôt du genre à aimer que tout soit bien cadré et organisé, on ne pouvait pas en dire autant de l'ébouriffé de service, qui rappelons-le, tenait le volant entre ses mains, ainsi que la vie de son partenaire.

Après avoir averti son collègue non sans une certaine pointe d'humour, Naoki enfonça la pédale d'accélération. Le moteur dégagea un vacarme des plus assourdissant, et la vitesse se faisait violemment sentir. Aaron, qui eut à peine le temps de se demander le pourquoi du comment, se cala tout le corps dans le siège, tant il était crispé par cette réactivité soudaine. Mais alors qu'il croyait que le pire était passé, son collègue dans un élan de folie effectua un drift pour barrer la route aux deux criminels. Les pneus se mirent à crisser dans un vacarme indescriptible.

"NAOKIIIIIIIIIIIII !"

Là pour le coup, notre jeune homme ne pu se retenir de hurler le nom de son acolyte tant la peur, l'adrénaline et la colère se bousculaient dans sa tête. Alors que son cœur battait la chamade, Aaron se rendit compte qu'il était positionné pile devant la voiture en fuite bloquée. Alors qu'il ouvrit la portière et sorti son arme, il entendit un coup de feu. Dans la foulée, une roue de la voiture bleue creva, ce qui eut pour effet de faire sortir les deux délinquants. Comme par réflexe, les deux policiers prirent chacun un des deux criminels en fuite avant de les neutraliser rapidement.

Une fois l'agitation passée et les deux voleurs coffrés à l'arrière de la voiture de police, nos deux amis reprirent leur place initiale dans le véhicule. Les yeux d'Aaron fixaient le vide. Son teint était devenu translucide. Décidément, le surplus d'adrénaline l'avait éprouvé au plus haut point. Mais alors qu'il essayait de remettre un peu d'ordre dans ses esprits, il constata que son collègue s'adressa à lui dans la plus grande légèreté, comme si tout cela ne l'avait pas plus affecté que ça. Dans un sursaut de colère, Aaron saisit le bras de Naoki.

"Tu t'es cru dans l'agence tout risque ?! Tu te rends compte que tu viens de tirer librement ! Et si la balle avait touché quelqu'un ?! Et la voiture !! Elle... elle est..."

Alors que les mots peinaient de plus en plus à sortir, notre jeune ami commença à se calmer. Après quelques secondes, il fini par lâcher son acolyte. Sa respiration était redevenue à peu près normale. Aaron restait néanmoins assez retourné face à ce déluge de péripéties qui s'étaient enchaîné bien trop rapidement à son goût.

"Bon. On va... on va ramener ces deux là au commissariat. Au moins, tes acrobaties auront écourté la course poursuite..."

Façon très discrète pour lui de féliciter son partenaire d'avoir boucler l'affaire, bien que la méthode employée fût quelque peu... spéciale. Après avoir marqué une pause, notre jeune ami reprit.

"A l'heure qu'il est, le dossier est sûrement éparpillé aux quatre coins de la ville. On va pas s'embêter avec ça."

Ces mots étant-dit, Aaron saisit la radio et demanda aux patrouilles de se rendre au commissariat pour emmener les deux criminels bien au chaud. Il fit également en sorte que ses autres collègue se chargent d'envoyer la voiture immobilisée à la fourrière.
Après quelques minutes de trajet, nos deux amis arrivèrent devant le bâtiment et furent libérés de leur "passagers" arrière. Le silence était revenu dans le véhicule. Aaron se tourna vers son collègue, l'air faussement abattu.

"Il ne nous reste plus qu'à noyer cette soirée dans l'alcool, pas vrai ?"

D'un air bien plus détendu qu'avant, notre jeune ami croisa les bras derrière la tête. Il soupira. Visiblement, cela faisait un moment qu'il n'avait pas été habitué à ce genre de nuit mouvementée.

"Allons donc voir ce "bar sympa". Désolé pour tout à l'heure... je te paierai un verre pour la peine..."

Il faut dire qu'Aaron n'avait pas eu ce genre d'écart comportemental depuis longtemps. A vrai dire, la dernière fois qu'il s'était mit en rogne de la sorte correspondait avec sa dernière rencontre avec Naoki. A croire que la boucle était bien bouclée.




La crédibilité :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: Mihara & ses environs :: Le quartier « Ueno »-
Sauter vers: