Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Bravo, tu les as eu tes deux places sur la PA héhé Profite bien de ce moment, cela ne durera pas é_è Je crois encore au fait qu'Aaron puisse un jour arriver premier pour les votes o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Ce mois-ci, tu obtiens la première place pour les votes, et tu arrives première ici ! Yeah *lance des fleurs* Toutes mes félicitations Monsieur le policier o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Le Mihamag #3 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 3 - Le recensement s'est terminé le 20 septembre 2017 et 19 membres ont été supprimés. =/
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le Comte des souterrains
avatar
Age : 25 ans
Age vampire : 195 ans
Messages : 35
Quartier : Quartier xxx
Date d'inscription : 03/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Jacob De Berisier
Vieux Renard
Jeu 3 Aoû - 3:37
Jacob De Berisier
VAMPIRE
« La Survie d'un être ne peut se faire que par asservissement de l'autre »
Mon Caractère -
Difficile de présenter convenablement Jacob du point de vu du caractère. Ses nombreuses années d'existence l'ont profondément changées, asséchant son cœur déjà meurtri par les aléas de la vie.

Avant de perdre ses parents et surtout l'amour de sa vie, Jacob était quelqu'un de fondamentalement bon. Attentionné, prévenant, il se révélait même plein d'empathie pour les humains. Tuer pour vivre le répugnait au plus au point et se nourrir était vite devenu un calvaire pour lui. Après le drame, son empathie se mua en une profonde haine aveugle. Pétri d’égoïsme et d'une arrogance propre à tout ceux qui ont vécus plus d'une centaine d'années, le vampire est désormais un être empli de colère, violent et dont les idéaux se limitent à croire que sa vérité est absolue et que l'asservissement des humains et le seul moyen de palier à leur annihilation.

Bien qu'il se soit petit à petit renfermé sur lui même, Jacob reste quelqu'un de profondément sociable, un trait de caractère qu'il n'a jamais réussi à totalement refouler. Et même si le poids des années a fini par l’empêcher d'accorder aussi facilement sa confiance qu'autrefois, ce dernier souffre en cachette de la solitude dans laquelle il s'est lui même piégée. Paradoxalement, Jacob aime la compagnie mais ne supporte que de rares individus. Peut être est ce lié à l’expérience de son éternité, mais le crédit qu'il accorde à la qualité de ses interlocuteurs s'est fortifié avec le temps.

En résumé, Jacob est quelqu'un de tiraillé entre deux facettes de sa personnalité. L'individu demeure quelqu'un que la vie à rendu difficile à approcher. Orgueilleux, colérique, vantard et sujet à des sautes d'humeur fréquentes, le mot effrayant est peu dire pour le caractériser. Mais si vous faites parti des rares personnes auxquelles le vampires daignera faire don de son amitié, vous découvrirez un être de bonne compagnie, bon vivant si l'on peut dire et bien moins confiant qu'il ne le laisse paraitre.

Pour terminer avec les détails, Jacob adore le calme, le gout ainsi que l'odeur du café et discuter de tout et de rien pendant des heures. A contrario et si l'on met de côté la race humaine, il déteste la foule , le regard des gens et la solitude.

Mon Physique -
Jacob est quelqu'un de relativement grand. Disons que sans le confondre avec un géant, sa taille lui impose de se démarquer d'une bonne demi tête d'une foule d'individus lambdas. Néanmoins, c'est lorsque l'on observe le vampire dans son ensemble, que sa corpulence lui donne cette impression de gigantisme. En effet, mesurant 1m85 pour 70kg, sa minceur lui donne cet aspect longiforme qui le caractérise si bien. Ajouté à cela la posture droite et formelle que ce dernier adopte au quotidien, ainsi que sa démarche diligente et assurée et vous obtenez ce qui se rapproche le plus de lui.

En ce qui concerne le visage, celui de Jacob pourrait être caractérisé un mot, cubique. Doté d'une mâchoire incroyablement carré et d'une tête aussi allongé que le reste de son corps, on peut dire que son faciès passe difficilement inaperçue. Pour le reste, une bouche taillé en demi lune aux lèvres presque inexistantes, un nez légèrement retroussé et le tout surmonté d'une paire d'yeux aux pupilles noires jais, effaçant la quasi totalité du blanc de ses yeux. Totalement imberbe, son absence de pilosité lui donne difficilement l'allure d'un homme de 25 ans. Seule poils sur le crane, une chevelure mi longue châtain qu'il dissimule systématique en bataille sous un couvre chef.

D'un point vu vestimentaire, dire que Jacob s'habille de manière désuète serait un euphémisme. Intentionnel ou non, son attachement à son époque de jeunesse se traduit par un accoutrement style victorien. Cela se résume donc par le port de chemises blanches ornées de froufrous, de costumes sobres mais élégants, d'une cape aux revêtement cramoisi et d'un haut de forme noir cerclé d'un fin ruban rouge. Touche final à l'ensemble, le vampire orne toujours son cou d'un foulard de soie. Conscient de ne pouvoir se fondre dans la masse avec une telle tenu, l'homme possède également des tenues plus, conventionnelles, pour divers occasions diront nous.

Pour terminer, Jacob possède une gestuelle très maniérée ainsi qu'une étiquette dépassée, qui le pousse à agir comme le dandy qu'il est. Un personnage truculent en somme !
Age humain : 195 ans
Age vampire : Environ 25 ans
Nationalité : Britannique
Sexualité : Hétérosexuel
Métier : Chômeur ?
Taille : 1m85
Poids : 70kg
Yeux : Noirs
Cheveux : Chatains
Validé par Gabriel
Professeur Layton ◄ Hershel Layton ► Jacob De Berisier


Mon Histoire -
L'histoire est faite pour se répéter. Les guerres, les meurtres, les assassinats, les massacres de masses ... Tous ces termes barbares sont un bien triste résumé de l'histoire de la race humaine. La race humaine, une race inférieur, mais dont le génie n'a d'égal que sa folie et dont les ressources permettent à ces cafards de palier à leurs triste vies éphémères. Mais pourquoi parler de ces insectes, puisque le sujet de cette histoire est bel et bien un vampire. Et bien car parmi toutes les immenses "qualités" que possèdent les humains, l'une d'elle est sa faculté à entrainer tout ce qui l'entoure dans sa déchéance. Tout ceci n'est pas très clair n'est-il-pas ? Essayons d'éclaircir un peu tout cela.

1822 en Angleterre, la révolution industrielle pointe le bout de son nez et la "belle" ville de Londres voit bientôt naitre ci et la d'immenses tours crachant de sombres panaches de fumées noires. Les rues subissent les relans nauséabonds de la Tamise et l'horizon est désormais brouillé par un épais mélange de Fog et d'émanations charbonneuses. C'est dans ce cadre "idyllique" que Jacob De Berisier, fils d'Arthur et Margaret De Berisier voit le jour. La famille De Berisier était bien connue de la plèbe londonienne.

Au dela de l'ascension fulgurante d'Arthur De Berisier au titre de Comte, peu après son arrivé de France et son union avec Margaret, des insinuations bien plus sombres se mirent à planer sur le couple. En plus d’être soupçonnés d'avoir obtenu les faveurs de la couronne britannique contre des services peu scrupuleux, des rumeurs sordides accusèrent rapidement les amoureux. Des bruits étranges provenant de leur résidence, la disparition inexpliquée de plusieurs de leurs invités ainsi que de rares apparitions à la nuit tombé suffirent pour que les deux individus soit taxés de meurtriers, ou encore de cannibales, voir même de vampires. Des vampires ! Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre ! Néanmoins ...

L'homme étant ce qu'il est, l'inconnu l'effraie et ne peut se permettre de subsister. A cette époque, l'obscurantisme avait cédé le pas à la lumière depuis un peu plus de 3 décennies. Pourtant, l'homme lui, continuait d'entretenir un comportement barbare envers ce qu'il ne pouvait assimiler. De ce fait, même si ces dernières se faisaient plus discrètes, les chasses aux monstres allaient encore bon train. Chaque mythe avait eu le droit à sa petite spécialité. Les "sorcières" finissaient rôties au feu de bois, les "loups garous" criblés de projectiles en argent et les "vampires" embrochés au bout d'un pic. Coupable ou non, mieux valait avoir la mort d'un innocent sur la conscience que l'idée d'une anomalie dans la nature.

Cependant, admettre avoir puni un coupable était admettre l'existence de légendes urbaines. Sincèrement, les humains faisaient une fois de plus honneur à leur prestige en croyant à de telles fadaises ... Fadaises ? Peut être pas. Car s'il est plus ou moins sûr que les enchanteresses et les hommes loups ne sont que fantaisies, il existe quelque part  en ce monde, un orphelin capable de témoigner le contraire en ce qui concerne les suceurs de sang. Mais revenons en à notre récit. Victime de leur triste célébrité, la famille Berisier n'allait pas tarder à etre la cible d'une de ses fameuses traques aux erreurs de la nature.

Durant les années 1841, un tragique incendie domestique eu raison des deux amants, abandonnant à son sort un orphelin de 19 ans, Jacob De Berisier. Mais s'il avait été acté que la dépouille du jeune homme n'avait pas été retrouvé dans les décombres du foyer, son corps lui restait tout de même introuvable. C'est donc avec cette évènement que s'acheva officiellement la sombre lignée des Berisier. Mais qu'en était il officieusement ? Qu'était il advenu de Jacob ?

Officieusement, Jacob, fils d'Arthur et Margaret De Berisier était bel et bien une engeance de vampire. Ayant atteint ses 18 ans, il s'était même éveillé à sa véritable nature. En ce qui concerne l'incendie, nul besoin de vous faire un dessein. L'opération avait était orchestrée par une bande d'humains apeurés. Et si l'adolescent avait pu s'en sortir, il ne le devait uniquement qu'au soutient de la famille royale. Cette dernière connaissait bien les origines de l'orphelin et plus particulièrement celles de son défunt père. Héritant d'un titre pour service rendu à la couronne, cette dernière ne pouvait lui tourner le dos dans une situation aussi critique, mais ne pouvait plus se permettre de couvrir ses agissements. C'est ainsi qu'on lui fit quitter le territoire en cachette pour le sol français.

1843, cela fait deux ans que Jacob a quitté sa terre natal pour renouer avec ses racines paternelles. Deux années durant lesquelles Jacob n'eut de cesse de se morfondre, de maudire ses origines. S'il n'était pas né vampire, rien de tout cela ne se serait produit. Bien entendu, les humains étaient aussi fautif. Bien que leur comportement fut légitimé par le caractère dangereux de ceux de son espèce, c'était eux qui lui avaient volés ses parents. Résultat, Jacob, passa deux années en enfer. Reclus dans un vieux logement délabré financé par le reste des économies familiales, le jeune homme avait perdu goût à la vie. Que ce soit homme ou vampire, il ne pouvait plus faire confiance à quiconque. Il tenta même de s'affamer pour mettre fin à ses jours et stopper le cercle des meurtres qui caractérisait sa famille. Mais en vain, la faim était toujours plus forte et tel un camé, il ne pouvait s’empêcher de réclamer pitance.

C'est au cours d'un de ses "repas" que Jacob fit une rencontre qui allait fondamentalement changer sa vie. Là, perdue au milieu d'une des nombreuses artères qui composait la capitale, se trouvait un petit bout de femme. Blottit au milieu des poubelles, cette dernière ne cessait de pleurer, une dépouille a ses pieds. Sur son visage, ses larmes se mêlaient au sang qui dégoulinait de ses lèvres. Jacob comprit à cet instant deux choses. La première, était qu'il venait de faire la rencontre d'un congénère. La deuxième, qu'il passerait le reste de son éternité à faire en sorte de ne plus jamais voir cette "ange" se lamenter.

Émilie. C'était le nom de la femme qui partagea sa vie durant les 30 années qui suivirent. Il ne parvint jamais à connaitre son nom de famille mais cela lui était égal. Ensemble, ils échangèrent leurs doutes, leurs craintes et leurs peurs liés à leur existence de prédateur nocturne. Ayant une aversion commune envers eux mêmes, mais aussi une frayeur incommensurable des humains qui avaient malgré eux gâchés leurs vies, les deux tourtereaux firent en sorte de rendre leur calvaire commun un peu moins pénible. Ces 30 années furent surement les plus belles de toute leur non vie.

Mais l'histoire est faite pour être répétée et ce qui allait suivre, Jacob en avait déjà fait l’expérience. N'ayant pas déménagés en plus de 30 ans d'existence, le couple fit bientôt parler de lui. Deux jeunes gens, ne sortant exclusivement que tard le soir et n'ayant jamais pris une ride. Des odeurs de charognes et de sang laissés sur leur passage. La longueur de leurs dents et la teinte cramoisie de leurs pupilles à la nuit tombée. Cela ne pouvait vouloir dire qu'une chose. Et il n'existait qu'une solution pour ce genre de choses.

Un soir, des habitants forcèrent leur petite habitation précaire. Armés de pieux et de croix, ces derniers se ruèrent sur eux en hurlant comme des bêtes enragées. Ce qu'ils avaient devinés était clair et ce qu'ils comptaient faire l'était tout autant. Jacob et Émilie avaient bien évidement le dessus sur le plan physique, mais se firent vite déborder sur le plan numérique. L'affrontement dura de longues minutes. Longues minutes au termes desquelles le sang finit par couler dans les deux camps. Cette soirée avait coutée de nombreuses vies dans le camp des humains et seulement une seule dans celui des vampires. Mais voila, cette seule et unique vie qui venait d'être fauchée pour les monstres, comptait milles fois plus que celles endurées par les humains pour Jacob. Cette seule vie avait suffit à remplir son cœur meurtrit que tant de gens avaient désertés. Blessée à mort par les assauts répétés, Émilie s'effondra lourdement au sol dans son propre sang. C'est à cet instant que quelque chose se brisa définitivement chez Jacob.

Quelle était la différence entre lui et ces charognes d'humains ? Quelle était la différence fondamental entre lui, buveur de sang et eux, animaux déchainés aux  instincts primaires exacerbés ? Aucune, si ce n'est le fait que lui, possédait la force d'une bonne centaine de ses insectes. La différence ne se jouait donc que sur un simple terme de puissance donc. Et bien soit, s'il fallait que l'existence des vampires se fassent forcement au détriment de celle des humains, alors il en serait ainsi. Voyant l'amour de son éternité rendre son dernier souffle sous ses yeux, Jacob perdit totalement la raison et massacra la totalité de ses assaillants ... Au petit matin, Jacob avait disparu et ne remettrait plus jamais les pieds en France.

N'ayant plus aucun but dans la vie, Jacob passa les 24 années qui suivirent à errer comme une âme en quête de vengeance. Voguant d'un pays à l'autre, s'immisçant dans les grandes villes comme les petits villages, ce dernier passa le début de son éternité à observer le fonctionnement du monde. Mais où qu'il aille, le constat était toujours le même. L'homme était mauvais, vil, calculateur ... Le temps passe mais l'histoire est faite pour se répéter. Il continua donc ses pérégrinations, emportant dans son sillage un nombre incalculable de vies, fuyant dès que l'humeur des natifs ne se prêtaient plus à ses petits jeux.

En 1897, Jacob parvint sur les côtes japonaises, plus précisément à Mihara. Son accès ne fut pas une partie de plaisir mais cette patrie demeurait l'une des seules dans laquelle le vampire n'avait pas eu le plaisir de se dissimuler en 24 années d'existence. Au fil du temps, il était devenu difficile pour les vampires de se dissimuler parmi la populace et l'archipel nippon ne faisait pas exception à la règle. Fort heureusement, plus les villes se développaient et plus leurs réseaux souterrains faisaient de même. C'est donc dans l'ombre de cette cité que Jacob prendrait ses quartiers, c’est à dire dans les égouts. Pas très glorieux n'est il pas ?

Durant environ 3 ans, Jacob opéra comme il avait l'habitude de le faire. Qui plus est, il semblait que la concentration de buveurs de sang dans les environs était relativement élevée, ce qui lui permettait de passer relativement inaperçu. Néanmoins, ses actions violentes ainsi que ses meurtres injustifiés lui valu rapidement d'acquérir une petite réputation ainsi que le ridicule sobriquet de "Comte des souterrains". Tout se déroulait donc comme à l'accoutumé mais un événement allait chambouler le quotidien de toute l'humanité.

Du jour au lendemain et suite à un incident atomique, le soleil cessa définitivement de se lever sur le monde. C'est alors que l'humanité connue l'age d'or des vampires que l'on surnommera plus tard, "la période sanglante". C'est à cette époque que ces derniers, débarrassés de leur entrave solaire, décidèrent de révéler publiquement leur identité et de semer le chaos. Pour Jacob, se fut un temps béni. Plus besoin de se cacher pour tuer, plus besoin de craindre pour massacrer. Il pouvait enfin assouvir sa vengeance comme il l'entendait. Les hommes venaient de signer leur arrêt de mort en détruisant leur seul moyen de défense. Risible !

Cependant, cette période de fête ne dura qu'un temps. Une petite trentaine d'années tout au plus. Ces méprisables humains parvinrent à signer un traité avec les vampires. Une sorte de pacte de non agression. Ils en profitèrent également pour dresser dans le ciel une pale copie de cet astre maudit disparu et ainsi faire disparaitre l'obscurité de leurs rues. Peut être pensait il préserver le peu de sécurité qu'il leur restait en tentant une fragile cohabitation. Mais Jacob ne l'entendait pas de cette oreille. Pourquoi les vampires avait il à supporter cet accord ridicule ? Pourquoi devait il se voir diminuer face à ces êtres inférieurs qui les avaient tant fait souffrir ? Il n'en était pas question. Si le soleil avait été détrôné, il fallait que quelque chose prenne sa place. Quelque chose ou quelqu'un. Et si son espèce acceptait docilement l'asservissement, ce quelqu'un, ce serait lui. Il le fallait. Pour lui. Pour son espèce. Pour Émilie ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 915
Quartier : Kabukicho
Date d'inscription : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Lewis White
Fayotte by Aloïs !
Jeu 3 Aoû - 11:54
Bienvenue sur le forum !




✿ Merci Kamy pour l'avatar & la signature.
✿ Merci Aliona pour l'avatar.

#ec838c.
L'œuvre d'art du Caddie. By Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 3 Aoû - 12:30
Bienvenue à toi ! très sympathique ton avatar. c:

Amuse toi bien parmi nous ~
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Jeu 3 Aoû - 12:36
Très agréable à lire itou itou mais, car il y a un mais ! J'aurais une petite modification à te demander coeur
< Entre 1945 et les années 2000, Jacob opéra comme il avait l'habitude de le faire. Qui plus est, il semblait que la concentration de buveurs de sang dans les environs était relativement élevée, ce qui lui permettait de passer relativement inaperçu. Néanmoins, ses actions violentes ainsi que ses meurtres injustifiés lui valu rapidement d'acquérir une petite réputation ainsi que le ridicule sobriquet de "Comte des souterrains". Tout se déroulait donc comme à l'accoutumé mais un événement allait chambouler le quotidien de toute l'humanité.

Du jour au lendemain et suite à un incident atomique, le soleil cessa définitivement de se lever sur le monde. C'est alors que l'humanité connue l'age d'or des vampires que l'on surnommera plus tard, "la période sanglante". C'est à cette époque que ces derniers, débarrassés de leur entrave solaire, décidèrent de révéler publiquement leur identité et de semer le chaos. Pour Jacob, se fut un temps béni. Plus besoin de se cacher pour tuer, plus besoin de craindre pour massacrer. Il pouvait enfin assouvir sa vengeance comme il l'entendait. Les hommes venaient de signer leur arrêt de mort en détruisant leur seul moyen de défense. Risible !
>
Je ne l'ai pas précisé car je préfère que ça reste plutôt flou pour éviter d'avoir trop de règles dans l'écriture de cette époque mais vu que tu sembles aimer la précision, je vais te dire que l'extinction du soleil avec la catastrophe nucléaire a eu lieu au vers les années 1900-1910 < sans trop de précision > et que la période sanglante à duré environ 30 ans jusqu'à l'apparition d'un nouveau soleil et de discussions entre les deux espèces pour arriver à la pseudo paix que l'on a aujourd'hui yeeaah!

Sans quoi ton personnage est fort intéressant ! Un vampire méchant et qui parle de nous comme de simples déchets chouine! Je te déteste quand même tu vois mais bon je peux pas trop parce que je suis la Fonda et que je dois faire abstraction de mon groupe itou itou mais.. 'fin voilà quoi, je ne veux pas vraiment avoir à faire à toi tu vois parce que bon je suis pas une flipette mais un peu quand même surtout que moi, bah je suis un casse croûte comme tu les aimes alors ...
*va se cacher*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Age vampire : 195 ans
Messages : 35
Quartier : Quartier xxx
Date d'inscription : 03/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Jacob De Berisier
Vieux Renard
Jeu 3 Aoû - 14:29
Merci pour l'accueil !

Effectivement, vu comme ça, Jacob s'est rendu compte un peu tard de l'extinction du soleil D= !

J'ai fait les modifications en espérant que tout soit bon !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1448
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Administrateur
Sa majesté impose le respect
Jeu 3 Aoû - 15:54
Tu es validé(e)
Bah oui mais au moins tu l'as remarqué à un moment, c'est déjà bien tu sais yeeaah!
Du coup, avec les changements, je n'ai plus rien à redire ; tu as fait une très belle fiche ; hâte de voir le rendu in rp héhé

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Pour obtenir ton logement, il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview mensuelle pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Faire sa carte d'identité :: Les validés-
Sauter vers: