Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Noah A. Miller! Pour votre information, j'occupe le poste de Modératrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-VOTEUR ◄ KAMY HYAKU ► Woaw tu votes plus vite que ton ombre D= Va falloir ralentir la candence, les gens ne peuvent plus suivre o/ Enfin... non héhé vote vote, vote pour ta vie yeah \o/
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Gabriel Stevens ! Pour votre information, j'occupe le poste de Fondatrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Megumi Khan ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Lewis White ! Pour votre information, j'occupe le poste d'Administratrice et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
TOP-POSTEUR ◄ NAOKI WEIDMANN ► Tu froles la première place pour les votes mais tu arrives bien première ici alors toutes mes félicitations très chère o/ Des bi'ous ♥
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le nom de Aloïs H. Kreutz ! Pour votre information, j'occupe le poste de Modérateur et je suis donc une des personnes à contacter en cas de besoin.
News # 4 - Afin de faire un ménage de rentrée dans les membres inactifs ou désireux de nous quitter, un recensement à lieu jusqu'au 20 septembre 2017 ! N'oubliez pas d'aller vous faire recenser afin de récupérer votre couleur ♥
News # 3 - Le Mihamag #2 vient d'être publié, vous pouvez aller le lire en suivant ce lien, et le commenter sur ce lien ! J'espère qu'il vous plaira et que vous nous aiderez à l'améliorer !
News # 2 - Je vous informe que nous avons, depuis le 15 août déjà, 3 nouveaux membres dans la staff et qui occupent pour Aloïs et Noah le rôle de modérateur et pour Lewis le rôle d'administrateur ! Merci de les respecter ♥
News # 1 - Le forum a ouvert ses portes le 01/07/2017. Nous sommes des gentils < sauf les vampires > et on ne mord pas < sauf les vampires, encore > alors rejoignez nous vite ♥










 

 :: L'administration :: Quand on se présente :: Faire sa carte d'identité :: Les anciens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
STEPHEN GARRETT [BLOOD O]





Invité
Invité
Mer 2 Aoû - 20:01
Stephen Garrett
HUMAIN
Caractère -

Tous les enfants de la ville t'aiment Stephen. Ils t’appellent le magicoeur, magicien avec un grand coeur - magiqueur en réalité pour magicien et arnaqueur - et quand on te demande des explications tu réponds évidemment la première version. Tu aimes la magie - ou ses techniques, plutôt. mais plus que ça, c'est pour voir les étoiles qui brillent dans les yeux des plus jeunes que tu as fait de ta passion, ton métier. Tes tours ne sont pas que des numéros que tu présentes, mais des histoires que tu racontes.

Lorsque tu retires ton chapeau et tes gants, tu deviens plus vilain - et si les gamins le découvraient ils seraient moins admiratifs - mais en quoi est-ce ta faute si le métier qui te passionne ne suffit pas pour arrondir tes fins de mois ? T'as ton petit site internet, et tu invites les clients chez toi, étalant tes cartes et simulant une aura, un flash, une vision : absolument n'importe quoi pour les buffler. Parfois ça marche, parfois pas. Mais il est évident que tu utilises de tes talents de magicien dans ton rôle de voyant. Ce qui te surprend Stephen, c'est qu'il t'est déjà arrivé de recroiser des clients qui t'ont remercié car tu avais vu juste : la chance semblait souvent être de ton côté malgré ta malhonnêteté.

Tu es si fourbe Stephen et tu réussis toujours à t'en sortir, semblable à un enfant qui en dénonce un autre. Tu te donnes les moyens pour ne jamais te faire attraper, tu sors tous les arguments au monde pour que l'on te croit. Croire en toi. Croire en toi. Croire en toi. Croire en ce que tu dis. Croire à tes propres mensonges pour finir par les considérer comme vrai ; tu finis toujours par éclater de rire lorsque tu réalises que ce que tu prétends être n'est monté que de toutes pièces. Mais tu n'es pas mauvais Stephen. Tu trompes, tu mens, mais tu es loin d'être méchant. Non, tu n'es pas méchant avec ceux qui te comprennent - les enfants. T'as leur âge - mentalement. Les adultes sont non seulement plus difficiles à duper, mais le sens du mot vivre ils l'ont oublié. Les jeunes vivent, les adultes survivent.

Tu ne veux pas survivre.
C'est pour cette raison que tu restes enfant.

petit + : les vampires le fascinent et lui glacent le sang à la fois // il est lunatique, son humeur change facilement // maître du sarcasme et de l'ironie // enjoué et gamin sur les bords // charmeur // ne sait jamais comment il est réellement perçu puisque tout le monde a une vision différente de sa personne // adore lire Peter Pan // une fois il a fait un tour de magie dans une ambiance un peu glauque et il a fait chialé 10 gosses en même temps // il s'est fait remonté les bretelles et ce jour là il avait une salopette donc c'est le cas de le dire // du genre à toujours caser une vanne n'importe où et n'importe quand // ses parents ne le contactent jamais // il a une soeur qui vit à Dubai // solitaire, il aime ça et pas ça à la fois // il se sent sacrément incompris //

Age humain : 25 ans
Nationalité : irlandaise
Sexualité : ¿¿¿
Métier : magicien de spectacles pour événement/enfant par passion + pseudo-voyant pour arnaquer les gens.
Taille : 1m78
Poids : 62kg
Yeux : petits, marrons
Cheveux : roux
tâches de rousseurs peu visibles mais elles sont là
rire de bougeois
arnaqueur
Validé par Gabriel
Phobs ◄ oc ► Stephen Garrett


Histoire -
« Magicien ? Ecoutez, ce n'est pas un vrai métier ça mon garçon. Et il n'existe pas d'écoles de ce genre ici. Je ne veux pas briser vos rêves mais n’espérez pas grand chose de ce côté là. Voyons voir... Pourquoi ne pas faire des études en littérature ? Vous aimez ça, les langues, écrire et lire ! C'est ce qui semble le plus approprié pour vous. » Tu grattes le sommet de ton crâne, et lève un sourcil lorsque tes mirettes se reportent sur la vieille dame. Ah, les conseillères d'orientation. Est-ce que sa conseillère lui a conseillé à faire ce métier là ? T'as le regard bête et ailleurs, elle se racle la gorge en attente d'une réaction de ta part. Ouh, vite Stephen, reviens sur terre. Mais tout ce que tu trouves à dire c'est... « Vous êtes voyante ? » « Non ? » elle semble dubitative. « Vous ne connaissez donc rien de mon avenir ? Alors pourquoi me détourner de ce que je voudrais faire ? » « Pourquoi avoir pris rendez-vous si vous êtes sûr de vouloir faire magicien, M. Garrett ? » Et un point pour elle, un. Tu croises les bras et détourne le regard. Quel question, pour sécher le cours actuel bien entendu. Mais tu préfères garder cette réponse pour ta petite personne au risque de paraître culotté. « Mes parents ne m'encouragent pas, j'espérais alors tomber sur un adulte qui pourrait comprendre voire me pousser dans cette... euh, direction ? » Elle demeure un instant silencieuse. Son doigt vient replacer ses lunettes sur le haut de son nez tandis que ses paupières se ferment. « Je ne suis pas ici pour dire ce que vous voulez entendre mais vous conseiller. » Tu hausses les mains et les épaules. Puis tu te lèves, faisant reculer la chaise en bois - vachement désagréable et douloureux pour ton petit popotin en passant. « Bon. » peut-être qu'une voyante serait plus efficace, tu penses - mais tu te tais. « Désolé, je ne voulais pas vous faire perdre votre temps ni vous offenser. » Tu te diriges vers la sortie mais tu t'arrêtes. « Je sais que c'est quelque chose qui sort du lot, on ne me prend jamais au sérieux lorsque j'en parle. C'est clairement pas le métier qui fait rêver ou qui rapporte mais je m'en moque. Ça fait des années que je m’entraîne et je pense arriver à un bon niveau. Puis quoi, j'aurais passé plus de la moitié de mon enfance à étudier pour m'assurer d'un travail, être payé afin de pouvoir vivre et ensuite prendre ma retraite ? Essayez de comprendre, je préfère faire quelque chose qui me plait et en être récompensé ensuite. J'ai pas envie de mourir et me dire ah ben, espèce d'abruti, t'as pas vécu ta vie comme tu le voulais. On ne vit qu'une fois, alors comprenez que j'ai pas envie d'en gâcher la moitié en faisant quelque chose que je n'aime pas. "Parfois on a pas le choix, on ne fait pas toujours ce qu'on aime" je l'ai assez entendu. Moi je considère qu'on a toujours le choix. Et vous, vous aimez réellement votre métier ? » un silence pesant s'installe et tu rougis dès lors que tu fermes la bouche - te rendant compte des débilités que tu venais de balancer. En réalité ces choses-là, tu voudrais les dire à ta mère et à ton père. Faut croire que tu avais durant un instant, oublié qui était la personne te faisant face.
N'assumant que peu tes propos, tu prends la porte.

Stephen Garrett, 18 ans, a fini sa crise d'adolescence et semble pourtant nager en plein dedans. La honte. La honte. Cette honte qui vient te hanter lorsque tu essaies de t'endormir qui te fait rappeler tous les détails : les paroles, les gestes et la réaction de l'autre au moment gênant : c'est à dire, aucune. Conclusion : c'était gênant.

Le lendemain, tu apprends que Madame Fate a démissionné. 15 ans de métier au sein de l'établissement. Plaque tout le lendemain de ta rencontre. Tu penses d'abord un hasard, mais ta paranoïa te dit que tout est de ta faute. Le monde ne tourne pas autour de toi Stephen. Et pourtant, tu ne peux t'empêcher de penser que sa démission a probablement un lien avec toi. Avais-tu été si dur que tu l'en as dégoûté de son métier ? Tes propos ont-ils été trop blessant ? Ou a-t-elle seulement remarqué que ta connerie était aussi énorme que la taille d'une planète qu'elle a préféré partir plutôt que risquer de recroiser un élève en ton genre ? Stephen, le jeune roux qui traumatisait les conseillères d'orientation. Blague à part, tu n'étais certain de rien et tu te mettais déjà à culpabiliser. Ce soir, ce n'était pas la honte qui allait te ronger mais la culpabilité.

En chemin pour rentrer chez toi, une voiture s'arrête à ton niveau. Tu fronces les sourcils sans pour autant tourner la tête pour vérifier quoique ce soit. Tu veux juste rentrer chez toi et t'es épuisé pour vouloir indiquer le chemin à une pauvre mémé qui recherche le vétérinaire le plus proche - au risque de lui indiquer le mauvais pour t'avoir dérangé. Pourtant... « Garrett attendez. » Ta tête se redresse machinalement à l'entente de ton nom et tu te retournes vers la personne qui semblait te connaitre. Oh. mon. dieu. La conseillère. « Je voulais devenir pilote de ligne, mais je n'ai jamais eu les moyens pour m'inscrire dans cette formation. » euh, d'accord ? Tu as l'air décontenancé. Tu ne sais pas vraiment quoi dire. « Je ne suis cependant toujours pas d'accord avec la totalité de vos propos. Mais je tenais à vous dire que cela faisait déjà un moment que je songeais à arrêter et vos paroles ont été ce déclic. tu ne réagis toujours pas, pourquoi est-ce qu'elle te racontait sa vie, ici, maintenant et à... toi ? « Montez, je vous ramène. » Tu ne comprends plus rien, tout s’enchaîne et tu ne caches pas ton air perdu et hésitant à la fois.

Cependant, bien que tout ceci semble étrange, tu décides de prendre place dans sa petite voiture et lui indique le chemin. « Vous me rappelez mon époux à votre âge. » De plus en plus étrange, tu restes silencieux. La femme rit. « Je veux dire, ses parents voulaient qu'il devienne médecin et le voilà tenir un cabaret depuis des années au Japon. Mais ils ont toujours trouvé ça grotesque, qui plus est, ils ne comprenaient pas non plus pourquoi il s'est déplacé jusqu'au Japon, mais mon mari est longtemps tombé amoureux de ce pays. » Tu demeures toujours silencieux et sage, ce qui n'est pourtant pas à ton habitude - loin de là. Au final, peut-être que Mme Fate avait seulement besoin de quelqu'un à qui parler. Tu la trouves moins désagréable, désormais. « Et vous ne le rejoignez pas ? » Elle freine puis s'arrête un instant au stop avant de redémarrer. « Si, de temps en temps je le rejoins ou il me rejoint en Irlande. Mais je suis trop attachée à ce pays pour m'installer au Japon, j'ai toute ma famille ici. Ça fait des années que nous fonctionnons de cette manière et tout se passe bien. J'ai accepté de laisser mon mari vivre sa vie comme il le souhaite. » Tu sembles impassible mais tu appréciais de plus en plus cette dame. Elle était beaucoup plus ouverte d'esprit que tu ne pensais. Ce système pouvait paraître difficile pour une vie de famille, tu trouvais cela dit admirable de sa part.

« En réalité, j'ai quelque chose à vous proposer Garrett. J'ai parlé de vous à mon époux et il est intéressé pour le recrutement d'un jeune magicien dans son cabaret au Japon. Mais il demande néanmoins à ce que vous lui montrez deux-trois tours. » Tu ne réalises pas dans l'immédiat : ta vie était semblable à celle d'un film en cet instant. Et tu ne te demandes même pas ce qui l'a poussé à parler de ta personne à son conjoint. Toi qui ne pensais pas une seule seconde avoir de l'influence ou de l'importance dans la vie d'une personne, ne serait-ce que pour quelques minutes. Tu observes Mme Fate, les étoiles dans les yeux. « Vous êtes sérieuse ?! Mais bien sûr que j'accepte ? J'accepte de suite, je fais ça dès que je rentre même. Qu'est-ce qu'il vous faut ? Une vidéo ? Vous voulez que je me filme ? Ah attendez, j'en ai déjà... ou non, peut-être qu'il souhaite me rencontrer en personne d'abord ? » Elle se gare devant chez toi. « Je te donne son adresse email et tu lui envoies tout ça. Si tu lui corresponds, il voudra sûrement te contacter donc laisse lui aussi ton numéro de téléphone. » Tu acquiesces et prends de quoi noter [...]

Un rêve de gosse qui est sur le point de se réaliser. Et maintenant, il fallait en parler à ses parents ce qui s'avérait être la tâche la plus difficile. Tu écris tout ce qui a été dit pour être certain de ne rien oublier : les papiers nécessaires pour pouvoir séjourner au Japon, la recherche du logement M. Fate s'en occupera ainsi que le règlement de quelques cours de japonais une fois à destination. Mais il fallait dès à présent commencer à apprendre les bases pour prendre de l'avance. Il fallait aussi perfectionner les deux numéros présentés et y apporter des modifications - modifications qui t'ont néanmoins déplu sur le moment mais il te fallait bien quelques sacrifices pour aller de l'avant.

Et enfin, le moment tant redouté : l'annonce. Et comme tu t'y attendais, tu te prends une claque sur la figure. Tu le comprends lorsque tu ressens la brûlure sur ta joue. « Tu te fiches de moi Stephen ? Tu pars au Japon sans même nous consulter ? Pour faire quoi ? Présenter des tours dans un ridicule cabaret ? Qu'est-ce que tu vas foutre au Japon, tu ne sais même pas parler la langue ! Vas-y, vas-y si tu veux tant le faire. Mais je te préviens, si tu nous appelles pour nous demander de l'aide ou même pour revenir à la maison ce sera hors de question. Parce que tu es grand maintenant et qu'apparemment tu prends les décisions tout seul ! Magicien, sérieusement je pensais que tu étais passé à autre chose ! » Exaspéré, ton père ferme les yeux, son pouce et son index viennent se poser sur le haut de son nez. Tu ne réponds rien. Personne ne répond rien, pas même ta sœur - qui n'ose sans doute pas se retrouver en conflit face au chef de famille. Tu ne cherchais même pas à défendre tes idées : ton père était aussi têtu que toi, le débat n’amènerait à rien. Tu étais loin de les détester, il était seulement déçu - tout comme ta mère certainement. Il n'avait pas fait d'études lui non plus et a eu du mal à trouver un emploi stable. Il rêvait seulement d'un fils exemplaire avec un avenir certain, comme tout parents. [...]

***

« C'est vraiment emmerdant de devoir renouveler cette saloperie de visa pour... rien. Qu'est-ce que je fous encore au Japon ? J'ai jamais été autant dévisager de ma vie qu'ici. J'aurais du écouter mon père, rien n'a marché. Je ne sais pas pourquoi je me suis emballé pour rien, mais quel naïf... Ça doit être ma rousseur qui doit me rendre aussi abruti. » ton colocataire souffle et roule des yeux. « Tu peux arrêter de te plaindre ? T'as qu'à rechercher un autre boulot ou alors rentre en Irlande. » Tu vois rouge et saute sur ton colocataire, le saisissant par le col l'air hystérique. « Tu ne comprends pas sale crasseux, lave toi les pieds avant de me dire quoi que ce soit avec tes conseils à deux balles, mon père m'a bien dit de ne pas lui demander de l'aide ou même retourner chez moi. Je ne peux plus. Je. suis. coincé. Ca fait cinq fois que je te le répète, mais tu n'écoutes jamais rien à part les gémissements de tes actrices pornographiques. » Il cligne des yeux puis éclate de rire, tendant son bras pour allumer son joint. Putain de pseudo hippie drogué fan de dragon ball z de merde. Tu aimerais qu'un vampire lui arrache la gorge : tu ne pouvais vraiment plus supporter lui et son air blasé, ses leçons de morale et son attitude nonchalante voire perchée à longueur de journée. Tu te relèves et il continue. « Bah, t'avais qu'à écouter ton vieux patron aussi. C'est lui qui décide pas toi, mais ça t'as pas voulu comprendre. C'est comme ça dans le monde du travail. Faudra t'y faire. » Tu arques un sourcil et pars en cuisine pour remplir un verre d'eau : tu reviens ensuite pour le lui balancer sur les pieds. « Je vais d'abord commencer par changer de ville, et surtout, de colocataire parce que je vais vraiment finir par te tuer. » « Oh non mec, m'abandonne pas qui va m'faire à manger après ? » tu finis par éclater de rire à ton tour - un rire nerveux à la limite de la folie. « Je t'aurais bien dit tes mains mais comme tu ne sais rien faire avec à part te masturber, je crois bien que... personne ? C'est ça, personne, pas même toi, donc je te souhaite de crever de faim abruti. Bonne mort. » rude.

[...]

Ah, la bonne dame qui a eu pitié de toi. Il n'y avait que les tours de rue pour attirer la curiosité des gens, internet ne marchait pas toujours. Simple employée de la mairie travaillant dans l’événementiel, elle t'a interpellé pour te proposer d'intervenir dans les écoles ou lors d’éventements, de fêtes. Toi qui semblait si désespéré, voilà que cette femme rallume cette flamme d'espoir qui s'éteignait pourtant peu à peu. Te voilà également dans ta nouvelle ville depuis quelques mois : Mihara. Beaucoup plus charmante que les grandes villes étouffantes que tu avais pu fréquenter durant ces quelques années. Un coup de foudre, c'est ça, un immense coup de foudre. Tu prenais toujours le temps d'admirer et profiter de tout ce qui t'entourait : cette feuille morte qui tombait de cette arbre pour venir ensuite t'effleurer le bout de ton nez, ces petites herbes qui poussaient entre les pavés, ce chat qui se nettoyait les coussinets. « Mais grande soeur s'teu plait, je veux parler au super magicoeur là-bas ! » « C'est un étranger, arrête de vouloir parler à n'importe qui c'est dangereux ! » Un rictus se dessine sur tes lèvres et tu pivotes sur toi-même pour faire face aux gamins. Tu te rapproches du garçon et pose un genou sur le sol pour être à sa hauteur. « Hey. » Tes yeux se lèvent ensuite vers celle qui semblait être sa frangine : une adolescente. Son visage exprimait la méfiance. Ton attention se reporte à nouveau sur le petit brun aux dents de bonheur. Tu lui montres tes deux mains nues avant de les refermer. « Choisis. » il indique la droite. De ta main gauche, tu claques des doigts et ouvre celle de droite : deux billets de 1000 yen. Émerveillé, le jeune pousse des cris et s'amuse à sauter dans tous les sens. Tu te redresses et lui tends les billets pour le lui offrir mais ce dernier choisit d'en faire cadeau à son aînée. « Je n'en veux pas. Aller on s'en va, maman va être fâchée. » et elle le tire par le bras.

Ton travail tu l'aimais mais ce n'était pas suffisant : on ne te contactait pas tous les jours. Tu avais un travail plutôt indépendant, alors forcément c'était très rarement régulier. Une idée te vient alors bêtement en tête.

Tu pénètres dans la maison de cette femme qui se disait voyante. Tu n'étais pas vraiment ici pour une consultation - du moins, tu le faisais croire. Mais surtout pour observer l'ambiance, les objets, sa manière de parler, de s'exprimer. Il fallait tout enregistrer et s'en inspirer pour commencer. « Mon pauvre garçon, vous devriez faire attention à votre entourage. Ce que je vois ne présage rien de bon. » Même si tu n'y croyais pas réellement, te voilà tout de même curieux et intrigué. « C'est-à-dire ? » « Une personne vous voudra du mal, je ne sais distinguer s'il s'agit d'un homme ou d'une femme mais. Faites attention à vos actes et à vos mots, vous avez tendance à partir rapidement au quart de tour. Apprenez à vous contrôler ou ça pourrait vous coûter la vie. » .....Ah. Sueurs froides. Tu deviens plus que blanc. La vie, carrément ? Ca a le... euh... mérite d'être clair. « Donc je vais tomber sur un ou une cinglée qui voudra me décapiter parce que ce que je lui dirais ne lui plaira pas ? Ne dites pas de bêtises, vous voulez me rendre paranoïaque et  timbré à mon tour, c'est ça ? » « Ce n'est pas tout à fait ça, mais si vous voulez plus de détails ça fera 10 € » Tu arques un sourcil. Ah, tu ne t'y prendras certainement pas de cette manière, toi. « J'en ai assez ça ira merci. » tu déposes les billets et tu t'en vas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 20 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 1351
Quartier : Takeshita
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Stevens
Sa majesté impose le respect
Mer 2 Aoû - 20:11
Yeaaaaaaaaah Encore un humain coeur
Bonjour et bienvenue 8D Amuse toi bien avec nous o/

Bonne continuation pour ta fiche, un bon début déjà héhé Puis fais moi signe quand tu auras terminé yeeaah!

En ce qui concerne ta chance, voyons de suite ce qu'elle va donner o/ Un peit être malhonnête comme toi ne mérite qu'un BLOOD A et une influence de niveau 5 é_è Mais je vois jamais juste D=

//roulementdetambour//
TADADADADAM



Quand le roi se présente & qu'il veut des liens
Je deviens sociable et parle en #3366ff ... ou pas.


Merci à Noah pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 20 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 1351
Quartier : Takeshita
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Stevens
Sa majesté impose le respect
Mer 2 Aoû - 20:11
Le membre 'Gabriel Stevens' a effectué l'action suivante : Es-tu chanceux ?


#1 'Groupe humain' :


--------------------------------

#2 'Influençabilité' :



Quand le roi se présente & qu'il veut des liens
Je deviens sociable et parle en #3366ff ... ou pas.


Merci à Noah pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 915
Quartier : Kabukicho
Date d'inscription : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Lewis White
Fayotte by Aloïs !
Mer 2 Aoû - 20:11
Bienvenue sur le forum !

Je ne me risquerai pas à m'approcher de toi. éwè Déjà que le pauvre Lewis n'est pas Crésus, alors si en plus tu en venais à l'arnaquer... il finirait sous les ponts ! Mais tout ça pour dire que ton caractère est sympathique ; j'ai hâte de voir ce que cela donnera en rp.

En espérant que tu t'amuses avec nous ;
Bonne continuation pour le reste de ta fiche.




✿ Merci Kamy pour l'avatar & la signature.
✿ Merci Aliona pour l'avatar.

#ec838c.
L'œuvre d'art du Caddie. By Noah:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 2
Messages : 52
Quartier : Ueno
Date d'inscription : 10/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Keiji Nomura
bbchat de Lupo
Mer 2 Aoû - 20:24
Bienvenue sur le forum, j'espère que tu te plairas parmi nous ! coeur
Gaby a prédit tout l'inverse de ce que les dés ont donné haha, tu as bien de la chance !

Ton avatar est bien chouette, je l'aime bien ! Ton caractère est un peu moins chouette mais très intéressant, la musique qui va avec et c'est parfait hoho. J'ai hâte de lire l'histoire !

Bon courage pour la suite heart



You're gonna see it someday
my attention for you
even if it's not what you need



FICHELIENS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Mer 2 Aoû - 21:03
Bienvenu a toi ~
Moi qui me demander quand est-ce qu'on aurais un beau gosse arnaqueur qu'on adore détester, te voilà ! Mais faut que tu sois un irlandais, roux avec de petites tâches de rousseurs et une gueule d'ange. Right in my kokoro!

Fais quand même attention a tes petits tours, je t'ai a l'œil !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 19 ans
Influençable : Niveau 2
Messages : 237
Quartier : Takeshita
Date d'inscription : 11/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Noah A. Miller
Petit(e) Prince (des nudes )
Mer 2 Aoû - 21:17
En effet Gaby, tu ne vois jamais juste :x

Bienvenue à toi ! heart
De ce que j'ai pu voir, ton personnage est génial ! Il nous manquait un beau gosse roux arnaqueur :D
En plus, le rire de bourgeois. J'ai imaginé la scène dans ma tête c'était fab.



Fiche x Liens
Noah rêve en #a9c9c9

Œuvre d'art du Caddie::
 


La boîte à compliment:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 22 ans
Influençable : Niveau 1
Messages : 311
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 12/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Megumi Khan
Timide PNJ
Mer 2 Aoû - 21:18
Bonsoir Magicœur !

Ouaaah un magicien ! J'espère que tu ne referas plus peur à des enfants, vilain monsieur va éuè. J'ai hâte de lire la suite de ta fiche en tout cas, toi personnage est pas mal dans son genre :3



Elle bégayera en #006633
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 5 Aoû - 0:46
merci à tous vous êtes trop chouuu ♥
vous méritez que mon bonhomme ne vous arnaque pas promis 
et ptdr oui on dirait que la chance de mon guguss le suit même sur les dés de hasard, si c'est pas la classe ça
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 692
Quartier : Yanaka
Date d'inscription : 06/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Weidmann Naoki
Toy soldier of Justice
Sam 5 Aoû - 1:20
Stephen = Too Fabulous ~
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Dim 6 Aoû - 21:45
@weidmann

sinon j'annonce que j'ai ENFIN terminé youpiii
et pour une fois, j'ai pris du plaisir à écrire l'histoire d'un de mes perso j'pensais pas que ça arriverait un jour. j'avoue c'est un peu long mais j'ai essayé de rendre le truc agréable, me détestez pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 20 ans
Influençable : Niveau 4
Messages : 1351
Quartier : Takeshita
Date d'inscription : 28/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Stevens
Sa majesté impose le respect
Lun 7 Aoû - 1:56
Tu es validé(e)
Et bien je te valide petite crapule é_è je n'ai rien à redire à ta présentation donc tout est perfect for me coeur

Je te valide ! Ton avatar est recensé et tu peux donc commencer à RP o/

Quelques trucs à faire maintenant !
► Va créer ton journal afin de tenir tes relations et RP's à jour
CLIQUE ICI

► Pour obtenir ton logement, il te suffit de passer sur le sujet suivant
CLIQUE ICI

► Tu peux t'inscrire à l'interview mensuelle pour le MIHAMAG !
CLIQUE ICI





Quand le roi se présente & qu'il veut des liens
Je deviens sociable et parle en #3366ff ... ou pas.


Merci à Noah pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mihara :: L'administration :: Quand on se présente :: Faire sa carte d'identité :: Les anciens-
Sauter vers: